Watch videos with subtitles in your language, upload your videos, create your own subtitles! Click here to learn more on "how to Dotsub"

Partie 16 - La Plus Grande Histoire JAMAIS Racontée !

0 (0 Likes / 0 Dislikes)
Partie 16 - La Plus Grande Histoire JAMAIS Racontée ! Pendant que les alliés occidentaux étaient retenus dans les Ardennes, combattant dans la Bataille de Bulge (les Ardennes), sur le Front Oriental, l'Armée Rouge était en bonne voie. Ils entrèrent dans Varsovie le 17 janvier 1945. Les habitants applaudissaient lors du passage des unités polonaises et de l'Armée Rouge. Ils ne savaient pas que quelques uns des officiers qu'ils applaudissaient étaient de l'Union Soviétique, et faisaient seulement semblant d'être des polonais. Staline n'avait pas seulement créé de nouveaux officiers polonais, il avait créé un nouveau gouvernement polonais. Contrairement au gouvernement polonais en exile, ce groupe de 10 polonais ferait exactement ce que Staline leur dirait de faire. L'Armée Rouge continue d'aller de l'avant, plus loin dans l'Europe de l'Est., capturant Budapest, la capitale de la Hongrie en février 1945. Les hongrois furent les alliés des nazis. Avec les allemands ils ont combattu violemment l'Armée Rouge. Maintenant ils paieront pour cela. Compte-rendu par les directeurs de la banque hongroise Crédit Général Ils ont ouvert chaque coffre et coffre-fort, Ils ont pris 113 millions de pengö en liquide, Ainsi qu'environ 800 valises et tous les conteneurs déposés par les clients. Et vidé 1400 coffres-forts. Tout proche d'autres soviétiques ont pris des tableaux et autres objets d'art, d'une valeur estimée à des millions de livres sterling. Incluant des oeuvres de Renoir, El Greco et Goya. On estime que 99% de ces oeuvres n'ont jamais été récupérées. Tout comme la richesse de la ville, la population était elle aussi à la merci des occuppants soviétiques. Et ce qui est arrivé à la suite de la victoire soviétique à Budapest allait devenir ignoble. La situation était tellement mauvaise en Hongrie, qu'un groupe de communistes hongrois a envoyé une lettre de plaintes aux autorités soviétiques. En janvier, quand l'Armée Rouge est arrivée ils ont commis une série de crimes sexuels dans une épidémie de haine barbare. Des soldats soûls ont violé des femmes devant leurs enfants et leur mari. Des filles de 12 ans étaient enlevées à leur père et à leur mère et violées successivement par 10 à 15 soldats, qui ont transmis à plusieurs d'entre elles des maladies vénériennes. L'ACCORD DE YALTA En février 1945, Staline a voyagé ici à Yalta, au bord de la Mer Noire, au Sud de l'Union Soviétique. Pour participer à ce qui allait devenir l'une des plus célèbre rencontre du monde. Mais les précieux de la guerre avaient clairement pris leur pieds avec l'un des dirigeants de l'Alliance. Churchill a regardé Roosevelt avec beaucoup de sollicitude, Churchill, je suppose, n'était pas surpris comme je l'étais, ou tous les autres qui avaient vu Roosevelt auparavant, de le voir amaigri, son visage était cireux, jaune, crispé et très mince et la plupart du temps il était assis là avec sa bouche ouverte, regardant dans le vide. Donc c'était un vrai choc de le voir dans cet état. Les alliés ont également décidé la formation des Nations Unies après la guerre. Une couverture en direct de cette information était inconstétablement optimiste : Cette rencontre cristalise la résolution des alliés selon laquelle l'Allemagne devrait être battue sans condition, et qu'une paix durable devrait prévaloir dans le monde entier. L'optimisme ne durerait pas longtemps. Ici, en Pologne, le 28 mars 1945, seulement quelques semaines après la signature de l'accord de Yalta, les soviétiques ont montré combien ils étaient vraiment sincères à propos de l'indépendance politique polonaise. Seize dirigeants indépendants, figures de proue militaires et politiques, arrivent à ce qu'on leur avait dit être un déjeuner avec des officiels supérieurs soviétiques. Nous nous rencontrerons pour déjeuner... Ce n'est pas très loin, 9 kilomètres d'ici. Cela est plus confortable que ces conditions primitives. Mais ils n'allaient pas simplement faire un petit voyage, et ils n'allaient pas simplement déjeuner. En fait ils allaient tous être transportés à plus de 1,000 kilomètres, ici : à la prison de Lubyanka à Moscou. Les dirigeants polonais avaient fait une grave erreur, ils avaient fait confiance aux autorités soviétiques. Chacun d'eux fut emprisonné et interrogé. Et puis ils ont attendu de voir ce que Staline leur réservait. Roosevelt était plus détendu au sujet de l'ensemble du litige avec Staline. Juste avant Yalta, il lui a laissé entendre qu'en dehors des affaires concernant l'Allemagne, il voulait rester, autant que possible, en dehors des conflits concernant l'Europe. Il écrivit à Churchill début avril : ''Je minimiserais les problèmes généraux des soviétiques autant que possible, parce que ces problèmes, d'une manière ou d'une autre, semblent arriver tous les jours et la plupart se règlent d'eux-mêmes.'' Roosevelt était toujours désireux de poursuivre avec Staline, partiellement parce que le dirigeant soviétique avait offert son aide dans ce qui arrivait ici, dans l'Extrême Orient, dans la guerre contre le Japon. Les américains ont fait l'essentiel pour les forces alliés qui étaient engagées dans le Pacifique, dans ce qui fut connu sous le terme : ''Island hopping''. La lutte pour éloigner chacune des îles des japonais. Ce fut une guerre brutale et sanglante. Huit jours seulement après l'Accord de Yalta les américains ont lancé l'un de leur plus furieux assaut ici, sur l'île d'Iwo Jima à un peu plus de 1000 kilomètres au Sud de Tokyo. Juste après 9h du matin le 19 février 1945 une première vague de marines américains débarque sur l'île. La bataille pour ce morceau de pierres volcaniques d'à peine 21 km2 fut terrible pour les deux côtés. Sur les 21,000 défenseurs japonais, 20,000 mourront dans cette lutte. Le nombre de victimes américaines sur Iwo Jima incluant les blessés fut de plus de 25 000, plus que ce que les alliés ont subit lors du D-Day. Donc Roosevelt était intensément reconnaissant que Staline ait promis que l'Union Soviétique aiderait les alliés occidentaux, et puis dans la guerre contre le Japon une fois l'Allemagne vaincue. En ce qui concerne les 16 polonais indépendants dupés par les autorités soviétiques par une offre à déjeuner, ils ont tous eu un procès. L'enquête judiciaire exposée, l'étendue des activités criminelles des séparatistes polonais Ils agissaient sur les ordres du gouvernement polonais exilé à Londres. Ces criminels sont maintenant exposés à la face du monde comme ennemis de la démocratie, de la paix et de la nation polonaise. Sur les seize, treize ont été condamnés à diverses peines dans les prisons soviétiques. Les US vont maintenant changer leur stratégie de bombardement des cibles industrielles et militaires allemandes. À la place, les américains vont se joindre aux anglais dans le bombardement des civiles. LA DESTRUCTION DE BERLIN Inversant des années de politique stratégique américaine, ils vont faire un assault massif sur Berlin. Pendant six mois le commandant des bombardiers a envoyé ses avions dans 19 attaques de masse sur la capitale nazi. Jusqu'à 800 bombardiers en une seule mission. Près de 11 000 sorties de bombardements. Ces attaques sur Berlin auront une importance au-delà du nombre de victimes. Avec ce raid la 8ème Air Force a dépassé un seuil moral. Et ce seuil moral est que l'on ne bombarde pas délibérément des civiles. En principe la fracture morale pour les historiens est le raid sur Tokyo qui a eu lieu le mois suivant quand on a incinéré des villes et tué près de 100 000 personnes. Et je pense ...une fois que nous avons franchi le seuil moral à Berlin, cela a rendu tout le reste, incluant la bombe atomique, un peu plus facile. Le monde doit comprendre que cet état ne se rendra jamais. ...le Reich allemand peut rencontrer des revers... ...mais jamais il ne dévira du chemin qu'il s'est choisi Les dirigeants allemands partagent la douleur endurée par son peuple... ...mais jamais il ne renoncera face à la difficulté À l'été 1945, la situation est devenue un peu désespérée pour les allemands, l'Armée Rouge avait atteint la rivière Oder, le dernier grand obstacle naturel avant Berlin. 12 avril 1945, le Président américain Franklin D. Roosevelt meurt d'une hémorragie cérébrale. ROOSEVELT EST MORT ! Foudroyé par une hémorragie cérébrale ; Truman prête serment en tant que chef. La foule s'alignent sur Constitution Avenue, depuis ici jusqu'à la Maison Blanche. Tous les soldats et les hommes de service dans la foule, prennent fermement position au garde-à-vous, et maintenant le cerceuil va commencer sa procession solennelle, triste, à travers Washington. Son Vice-Président Henry A. Wallace, communiste connu, fut rapidement et discrètement retiré de son poste une fois que la phase terminale de Roosevelt fut révélée. Il est remplacé par Harry S. Truman. 28 avril 1945, Guilino di Mezzegra, Italie Les partisans communistes italiens, capturent Mussolini et son amante Clara Pettacci de même que plusieurs de leurs camarades dans le Nord de l'Italie. Après un procès baclé ils furent rapidement exécutés. Cependant, de récentes découvertes en médecine légale avec la technologie numérique moderne, contredisent la version officielle de la mort de Mussolini. Des photographies et des films pris en avril 1945 à Piazzale Loreto et examinés à l'Institut de Médecine Légale, à Milan concluèrent que le dictateur été dévêtu avant d'avoir été tué. Il a longtemps été soupçonné que durant leur 24 heures de captivité Mussolini avait été violé et torturé et Clara Pettacci avait été violait à plusieurs reprises. Leur corps seront amenés à Milan le jour suivant avant d'être pendus têtes en bas dans un affichage public odieux, une foule hurlante tapera, crachera et urinera sur eux. Adolf Hitler entendra parler de la mort de Mussolini alors qu'il se trouve dans son bunker de Berlin. À ses côtés se trouve la toujours fidèle Eva Braun. Il est là depuis le 16 janvier 1945, entouré de son Haut Commandement. À suivre

Video Details

Duration: 15 minutes and 12 seconds
Country: United Kingdom
Language: English
License: Dotsub - Standard License
Producer: Dennis Wise
Views: 128
Posted by: didi18 on Jul 20, 2015

La trahison et le bombardement de civiles par les américains et les anglais ; Le massacre par Stalin de millions et de millions de russes et d'allemands.

Caption and Translate

    Sign In/Register for Dotsub to translate this video.