Watch videos with subtitles in your language, upload your videos, create your own subtitles! Click here to learn more on "how to Dotsub"

Annotated captions of Bill Gates on energy: Innovating to zero! in French (France)

Last Modified By Time Content
deity 00:01
00:05

Je vais aujourd'hui vous parler d'énergie et de climat.

pascaldelamaire 00:05
00:07

Et cela peut sembler un peu surprenant parce que

pascaldelamaire 00:07
00:12

mon travail à temps plein à la Fondation concerne plutôt les vaccins et les semences,

pascaldelamaire 00:12
00:15

les choses que nous devons inventer et distribuer

deity 00:15
00:20

pour aider les deux milliards des plus pauvres à vivre mieux.

pascaldelamaire 00:20
00:25

Mais l'énergie et le climat sont extrêmement importants pour ces personnes,

pascaldelamaire 00:25
00:30

en fait, plus importants que pour quiconque sur la planète.

pascaldelamaire 00:30
00:35

Le climat se détériore, ce qui signifie qu'il y aura de nombreuses années où leurs cultures ne pousseront pas.

pascaldelamaire 00:35
00:38

Il y aura trop de pluie, ou pas assez de pluie.

pascaldelamaire 00:38
00:40

Les choses vont évoluer dans des directions que

pascaldelamaire 00:40
00:44

leur environnement fragile ne peut tout simplement pas supporter.

pascaldelamaire 00:44
00:49

Et cela conduit à la famine. Cela conduit à l'incertitude. Cela conduit à des troubles.

pascaldelamaire 00:49
00:53

Les changements climatiques seront terribles pour eux.

pascaldelamaire 00:53
00:56

Le prix de l'énergie, également, est très important pour eux.

pascaldelamaire 00:56
00:59

En fait, si vous ne pouviez baisser le prix que d'une seule chose,

pascaldelamaire 00:59
01:03

pour réduire la pauvreté, ce serait, de loin, celui de l'énergie.

pascaldelamaire 01:03
01:07

Or, le prix de l'énergie a baissé au fil du temps.

pascaldelamaire 01:07
01:13

Vraiment, les avancées de la civilisation sont fondées sur les avancées de l'énergie.

pascaldelamaire 01:13
01:17

La révolution du charbon a alimenté la révolution industrielle,

pascaldelamaire 01:17
01:23

et, même dans les années 1900, nous avons assisté à une diminution très rapide du prix de l'électricité,

pascaldelamaire 01:23
01:26

et c'est grâce à ça que nous avons des réfrigérateurs, l'air conditionné,

pascaldelamaire 01:26
01:30

que nous pouvons fabriquer des matériaux modernes et faire tant de choses.

pascaldelamaire 01:30
01:37

Dans le monde riche, tout va bien par rapport à l'électricité .

pascaldelamaire 01:37
01:44

Mais, en même temps qu'on abaisse son prix - et c'est parti pour le diviser par 2 --

pascaldelamaire 01:44
01:46

nous devons répondre à une nouvelle contrainte,

pascaldelamaire 01:46
01:50

et cette contrainte concerne le CO2.

pascaldelamaire 01:50
01:53

Le CO2 réchauffe la planète,

pascaldelamaire 01:53
01:59

et l'équation sur le CO2 est en réalité très simple.

pascaldelamaire 01:59
02:03

Si vous prenez le total du CO2 rejeté,

pascaldelamaire 02:03
02:06

cela conduit à une augmentation de température,

pascaldelamaire 02:06
02:10

et cette augmentation de température conduit à des effets très négatifs.

pascaldelamaire 02:10
02:13

Des effets sur la météo et, peut-être pire, des effets indirects,

pascaldelamaire 02:13
02:18

parce que les écosystèmes naturels ne peuvent pas s'adapter à ces changements rapides,

pascaldelamaire 02:18
02:21

et alors on voit l'effondrement de ces écosystèmes.

pascaldelamaire 02:21
02:24

C'est vrai que sur les chiffres exacts,

pascaldelamaire 02:24
02:28

quelle température on aura, à partir de quelle augmentation de CO2,

pascaldelamaire 02:28
02:30

et à quel endroit on aura des effets secondaires positifs,

deity 02:30
02:33

là, on rencontre une certaine incertitude, mais pas beaucoup.

pascaldelamaire 02:33
02:36

Et si on ne connait pas exactement le degré de gravité de ces effets,

pascaldelamaire 02:36
02:39

on sait qu'ils seront extrêmement graves.

pascaldelamaire 02:39
02:41

A plusieurs reprises, j'ai demandé à des scientifiques de haut niveau

pascaldelamaire 02:41
02:44

s'il fallait vraiment descendre jusqu'à près de zéro?

pascaldelamaire 02:44
02:47

Ne peut-on pas simplement diminuer de la moitié ou du quart?

pascaldelamaire 02:47
02:51

Et la réponse est que, jusqu'à ce que nous approchions de zéro,

pascaldelamaire 02:51
02:53

la température continuera à augmenter.

pascaldelamaire 02:53
02:55

Et donc c'est un grand défi.

deity 02:55
03:00

C'est très différent que de dire qu'on est un camion de 3,5 m de haut essayant de passer sous un pont de 3 m,

pascaldelamaire 03:00
03:03

et qu'on va trouver le moyen de s'y glisser.

pascaldelamaire 03:03
03:07

Là, c'est quelque chose qui doit arriver à zéro.

pascaldelamaire 03:07
03:11

Chaque année, nous rejetons une grande quantité de CO2,

pascaldelamaire 03:11
03:13

plus de 26 milliards de tonnes.

pascaldelamaire 03:13
03:17

Pour chaque américain, ça représente près de 20 tonnes.

pascaldelamaire 03:17
03:20

Pour un habitant d'un pays pauvre, c'est moins d'une tonne.

pascaldelamaire 03:20
03:24

La moyenne est d'environ cinq tonnes par personne sur la planète.

pascaldelamaire 03:24
03:26

Et on doit trouver le moyen d'apporter les changements

pascaldelamaire 03:26
03:29

pour descendre à zéro.

pascaldelamaire 03:29
03:31

L'augmentation a été constante.

pascaldelamaire 03:31
03:36

Ce n'est qu'à cause de divers changements économiques que ça s'est ralenti,

pascaldelamaire 03:36
03:39

alors nous devons donc passer d'une hausse rapide

pascaldelamaire 03:39
03:42

à une baisse, jusqu'à descendre à zéro.

pascaldelamaire 03:42
03:44

Cette équation a quatre facteurs.

pascaldelamaire 03:44
03:46

Faisons un peu de multiplication.

pascaldelamaire 03:46
03:49

Bon, on a quelque chose à gauche, le CO2, qu'on veut réduire à zéro,

pascaldelamaire 03:49
03:53

et ça va être basé sur le nombre de personnes,

pascaldelamaire 03:53
03:56

les services que chaque personne utilise, en moyenne,

pascaldelamaire 03:56
03:59

l'énergie utilisée en moyenne pour chaque service,

pascaldelamaire 03:59
04:03

et le CO2 rejeté, par unité d'énergie.

pascaldelamaire 04:03
04:05

Alors, penchons-nous sur chacun de ces membres,

pascaldelamaire 04:05
04:09

et voyons comment on peut réduire le résultat à zéro.

deity 04:09
04:13

Il faudra probablement que l'un de ces chiffres soit tout proche de zéro.

pascaldelamaire 04:13
04:16

C'est du niveau de l'algèbre du secondaire,

pascaldelamaire 04:16
04:18

mais jetons un coup d'oeil.

pascaldelamaire 04:18
04:20

D'abord nous avons la population.

pascaldelamaire 04:20
04:23

Le monde compte aujourd'hui 6,8 milliards de personnes.

pascaldelamaire 04:23
04:25

On devrait atteindre les 9 milliards.

pascaldelamaire 04:25
04:29

Avec de très bons résultats sur les nouveaux vaccins,

pascaldelamaire 04:29
04:31

les soins de santé, le contrôle des naissances,

pascaldelamaire 04:31
04:35

on pourrait le réduire de, peut-être, 10 ou 15 pour cent,

pascaldelamaire 04:35
04:39

mais on gardera un facteur d'augmentation d'environ 1,3.

pascaldelamaire 04:39
04:42

Le deuxième facteur concerne les services que nous utilisons.

pascaldelamaire 04:42
04:44

Cela englobe tout,

pascaldelamaire 04:44
04:48

la nourriture que nous mangeons, les vêtements, la télévision, le chauffage.

pascaldelamaire 04:48
04:51

Ce sont de très bonnes choses,

deity 04:51
04:54

et se débarrasser de la pauvreté signifie pouvoir fournir ces services

deity 04:54
04:56

à presque tout le monde sur la planète.

pascaldelamaire 04:56
05:00

Et c'est une bonne chose que ce chiffre augmente.

pascaldelamaire 05:00
05:02

Dans le monde riche, peut-être le milliard du haut,

pascaldelamaire 05:02
05:04

nous pourrions probablement les réduire, en utiliser moins,

pascaldelamaire 05:04
05:08

mais chaque année, ce chiffre, en moyenne, va monter,

pascaldelamaire 05:08
05:12

et finira par plus que doubler

pascaldelamaire 05:12
05:15

le nombre de services fournis par personne.

deity 05:15
05:17

Ici nous avons un exemple de service très basique.

pascaldelamaire 05:17
05:20

Vous avez à la maison un éclairage suffisant pour lire et faire les devoirs scolaires.

pascaldelamaire 05:20
05:22

Pas ces enfants. Alors ils sortent

pascaldelamaire 05:22
05:26

et font leurs devoirs à la lumière des lampadaires de la rue.

pascaldelamaire 05:27
05:31

Maintenant, l'efficacité, "E", la quantité d'énergie pour chaque service,

pascaldelamaire 05:31
05:33

et ici, nous avons enfin de bonnes nouvelles.

pascaldelamaire 05:33
05:35

Nous avons quelque chose qui ne grimpe pas.

pascaldelamaire 05:35
05:38

Grâce à diverses inventions et de nouvelles façons de faire de la lumière,

pascaldelamaire 05:38
05:43

grâce à de nouveaux types de voitures, des façons différentes de construire les bâtiments.

pascaldelamaire 05:43
05:46

Il y a beaucoup de services pour lesquels on peut

pascaldelamaire 05:46
05:50

réduire l'énergie de façon substantielle,

pascaldelamaire 05:50
05:53

et pour certains services particuliers, la réduire de 90 pour cent.

pascaldelamaire 05:53
05:56

Il existe d'autres services comme la façon de fabriquer les l'engrais,

deity 05:56
05:58

ou d'effectuer le transport aérien,

pascaldelamaire 05:58
06:02

où les marges d'amélioration sont beaucoup beaucoup plus réduites.

pascaldelamaire 06:02
06:04

Et donc, en gros, en étant optimistes, on pourrait obtenir

pascaldelamaire 06:04
06:11

une diminution d'un facteur de trois à, peut-être même, un facteur de six.

pascaldelamaire 06:11
06:14

Pour l'ensemble de ces trois premiers facteurs,

pascaldelamaire 06:14
06:19

nous sommes au mieux passés de 26 milliards à, peut-être 13 milliards de tonnes,

pascaldelamaire 06:19
06:21

et ce n'est pas suffisant.

pascaldelamaire 06:21
06:23

Alors, voyons ce quatrième facteur --

pascaldelamaire 06:23
06:25

qui va être un facteur clé --

pascaldelamaire 06:25
06:31

et c'est la quantité de CO2 dégagée par unité d'énergie.

pascaldelamaire 06:31
06:35

Et donc, la question est: "Peut-on le réduire à zéro ?"

pascaldelamaire 06:35
06:37

En brûlant du charbon, la réponse est non.

pascaldelamaire 06:37
06:39

Si vous brûlez du gaz naturel, non plus.

pascaldelamaire 06:39
06:42

Presque toutes les techniques pour produire aujourd'hui de l'électricité,

pascaldelamaire 06:42
06:48

en dehors des énergies renouvelables et du nucléaire, rejettent du CO2.

pascaldelamaire 06:48
06:51

Et donc, ce que nous allons devoir faire à une échelle globale,

pascaldelamaire 06:51
06:54

c'est de créer un nouveau système.

pascaldelamaire 06:54
06:56

Alors, il nous faut des miracles dans le domaine de l'énergie.

pascaldelamaire 06:56
07:00

Mais quand j'utilise le mot miracle, je ne veux pas dire quelque chose d'impossible.

pascaldelamaire 07:00
07:05

Le microprocesseur est un miracle. L'ordinateur personnel est un miracle.

pascaldelamaire 07:05
07:08

L'Internet et les services web sont un miracle.

pascaldelamaire 07:08
07:13

Dans ce sens, les gens présents ici ont participé à la création de nombreux miracles.

pascaldelamaire 07:13
07:15

D'habitude, on n'a pas de date butoir,

deity 07:15
07:17

où il faut réaliser le miracle pour une date donnée.

pascaldelamaire 07:17
07:21

D'habitude, on se tient juste prêts, et alors certains se produisent, d'autres pas.

pascaldelamaire 07:21
07:25

Dans le cas présent, il faut aller à toute vitesse

deity 07:25
07:30

et obtenir un miracle avec un calendrier assez restreint.

pascaldelamaire 07:30
07:33

Je me suis demandé comment je pourrais résumer visuellement cela.

pascaldelamaire 07:33
07:35

Y aurait-il une sorte d'illustration venant de la nature,

pascaldelamaire 07:35
07:40

une démonstration qui saisirait l'imagination des gens ici?

pascaldelamaire 07:40
07:44

J'ai repensé à l'année dernière, quand j'avais apporté des moustiques,

pascaldelamaire 07:44
07:46

les gens avaient bien aimé.

pascaldelamaire 07:46
07:48

(Rires)

deity 07:48
07:51

Ça leur avait permis de vraiment intégrer l'idée

pascaldelamaire 07:51
07:54

qu'il y a des gens qui vivent avec les moustiques.

pascaldelamaire 07:54
07:59

Donc, avec l'énergie, tout ce que à quoi j'ai pu arriver, c'est ça.

pascaldelamaire 07:59
08:02

J'ai décidé que libérer des lucioles

pascaldelamaire 08:02
08:06

serait ma contribution à l'environnement ici, cette année.

pascaldelamaire 08:06
08:09

Voici donc ici des lucioles naturelles.

pascaldelamaire 08:09
08:12

On m'a dit qu'elles ne mordent pas, en fait, elles pourraient bien ne pas quitter ce pot.

pascaldelamaire 08:12
08:15

(Rires)

pascaldelamaire 08:15
08:20

Il y a toutes sortes de solutions astucieuses comme ça,

pascaldelamaire 08:20
08:22

mais elles n'apportent pas grand chose, en fait.

deity 08:22
08:26

Nous avons besoin d'une ou de plusieurs solutions,

pascaldelamaire 08:26
08:30

qui fonctionnent à une échelle immense,

pascaldelamaire 08:30
08:32

avec une immense fiabilité,

pascaldelamaire 08:32
08:35

et, bien qu'on cherche dans nombreuses directions,

deity 08:35
08:39

Je n'en vois vraiment que cinq qui tiennent la route.

pascaldelamaire 08:39
08:44

J'ai laissé de côté l'énergie marémotrice, la géothermie, la fusion, les biocarburants.

deity 08:44
08:46

Elles apporteront leur contribution,

pascaldelamaire 08:46
08:48

et si c'est plus que je ne pense, tant mieux,

pascaldelamaire 08:48
08:50

mais mon idée là-dessus, c'est que

pascaldelamaire 08:50
08:54

sur ces cinq-là, il y a encore du travail à faire,

deity 08:54
08:58

et nous ne pouvons en laisser tomber aucune, même si ça paraît difficile,

pascaldelamaire 08:58
09:02

même si les défis à relever semblent importants.

pascaldelamaire 09:02
09:04

Regardons d'abord la combustion des combustibles fossiles,

pascaldelamaire 09:04
09:08

qu'il s'agisse du charbon ou du gaz naturel.

deity 09:08
09:11

Ce qu'il faut faire là paraît simple, mais ça ne l'est pas,

pascaldelamaire 09:11
09:17

c'est de prendre tout le CO2, après la combustion, le sortir du circuit,

pascaldelamaire 09:17
09:20

le mette sous pression, le rendre liquide, le mettre quelque part,

pascaldelamaire 09:20
09:22

et espérer qu'il y reste.

pascaldelamaire 09:22
09:26

Il y a des projets avancés permettant de réaliser cela à 60 à 80 %,

pascaldelamaire 09:26
09:30

mais arriver à 100%, ça sera très délicat,

pascaldelamaire 09:30
09:36

et ce sera difficile de convenir de l'endroit où tout ce CO2 devrait être mis,

pascaldelamaire 09:36
09:39

mais le plus dur est ici la question du long terme.

pascaldelamaire 09:39
09:41

Qui pourra avoir cette certitude ?

pascaldelamaire 09:41
09:45

Qui pourra garantir quelque chose qui est des milliards de fois plus volumineux

pascaldelamaire 09:45
09:49

que tout autre type de déchets auquel vous pouvez penser, nucléaires ou autres?

pascaldelamaire 09:49
09:52

Cela fait beaucoup de volume.

deity 09:52
09:54

Alors ce sera difficile pour cette solution.

pascaldelamaire 09:54
09:56

Ensuite, il y a le nucléaire.

deity 09:56
09:59

Qui présente aussi trois gros problèmes :

pascaldelamaire 09:59
10:03

Le coût, en particulier dans les pays fortement réglementés, est élevé.

pascaldelamaire 10:03
10:07

La question de la sécurité, d'être vraiment sûrs qu'il n y aura pas de problème,

pascaldelamaire 10:07
10:10

que, même en ayant des opérateurs humains,

pascaldelamaire 10:10
10:13

le combustible ne soit pas utilisé pour les armes.

pascaldelamaire 10:13
10:15

Et puis, que faire avec les déchets?

pascaldelamaire 10:15
10:18

Et, bien que le volume ne soit pas pas très impotant, il pose de nombreux problèmes.

pascaldelamaire 10:18
10:20

Les gens ont besoin de se sentir bien là-dessus.

pascaldelamaire 10:20
10:25

Donc, trois problèmes très difficiles qui pourraient être résolus,

pascaldelamaire 10:25
10:27

et donc, sur lesquels il faudrait travailler.

pascaldelamaire 10:27
10:30

Les trois derniers des cinq, je les ai regroupés.

pascaldelamaire 10:30
10:34

Ce sont ceux auxquels les gens font souvent référence en tant qu'énergies renouvelables.

deity 10:34
10:38

Mais en fait - même si c'est génial qu'elles ne nécessitent aucun carburant --

pascaldelamaire 10:38
10:40

elles présentent quelques inconvénients.

pascaldelamaire 10:40
10:46

Le premier est que la densité d'énergie produite grâce à ces technologies

pascaldelamaire 10:46
10:48

est considérablement inférieure à celle d'une centrale électrique.

pascaldelamaire 10:48
10:52

Il s'agit de fermes à énergie, on parle là de nombreux kilomètres carrés,

pascaldelamaire 10:52
10:57

des milliers de fois plus d'espace que pour une centrale à énergie normale.

pascaldelamaire 10:57
11:00

De plus ce sont des sources fonctionnant par intermittence.

pascaldelamaire 11:00
11:03

Le soleil ne brille pas toute la journée, il ne brille pas tous les jours,

pascaldelamaire 11:03
11:06

et, pareillement, le vent ne souffle pas tout le temps.

pascaldelamaire 11:06
11:08

Et donc, si vous dépendez de ces sources,

pascaldelamaire 11:08
11:11

vous devez avoir un moyen d'obtenir de l'énergie

pascaldelamaire 11:11
11:14

pendant ces périodes de temps où elle n'est pas disponible.

pascaldelamaire 11:14
11:17

Nous avons ici de gros problèmes de coûts .

pascaldelamaire 11:17
11:19

Nous avons des problèmes de transmission.

pascaldelamaire 11:19
11:22

Par exemple, disons que cette source d'énergie est en dehors de votre pays,

pascaldelamaire 11:22
11:24

alors non seulement vous avez besoin de la technologie,

pascaldelamaire 11:24
11:29

mais vous devez faire face au risque d'une énergie venue d'ailleurs.

pascaldelamaire 11:29
11:31

Et, finalement, il y a ce problème de stockage.

pascaldelamaire 11:31
11:34

Alors, pour dimensionner cela, j'ai étudié

pascaldelamaire 11:34
11:37

tous les types de batteries qu'on fabrique,

pascaldelamaire 11:37
11:41

pour les voitures, pour les ordinateurs, les téléphones, les lampes de poche, pour tout,

pascaldelamaire 11:41
11:46

et comparé cela à la quantité d'énergie électrique utilisée dans le monde,

pascaldelamaire 11:46
11:50

et ce que j'ai constaté, c'est que la totalité des batteries que nous faisons aujourd'hui

pascaldelamaire 11:50
11:54

pourrait stocker moins de 10 minutes de toute l'énergie.

pascaldelamaire 11:54
11:57

Alors, en fait, nous avons besoin d'une percée importante ici,

deity 11:57
12:01

quelque chose qui puisse améliorer d'un facteur de 100

pascaldelamaire 12:01
12:03

les approches que nous avons actuellement.

pascaldelamaire 12:03
12:07

Ce n'est pas impossible, mais ce n'est pas une chose très facile.

pascaldelamaire 12:07
12:11

C'est ce qu'on voit quand on essaie d'obtenir d'une source intermittente

pascaldelamaire 12:11
12:15

plus de, disons, 20 à 30 pour cent de ce qu'on utilise.

pascaldelamaire 12:15
12:17

Si on compte sur cette source pour fournir les 100%,

deity 12:17
12:22

vous avez besoin d'une incroyable batterie miracle.

pascaldelamaire 12:23
12:26

Bon, essayons d'avancer sur la question de la bonne approche à adopter.

deity 12:26
12:30

Est-ce que c'est un nouveau "Projet Manhattan" ? Quels moyens pour y arriver ?

deity 12:30
12:35

Eh bien, il nous faut un grand nombre d'entreprises pour travailler sur le sujet, des centaines.

pascaldelamaire 12:35
12:38

Dans chacune de ces cinq voies, nous avons besoin d'au moins une centaine de personnes.

pascaldelamaire 12:38
12:42

Et pour beaucoup d'entre eux, vous penserez qu'ils sont fous. C'est parfait.

pascaldelamaire 12:42
12:45

Et, je pense qu'ici, dans le groupe TED,

pascaldelamaire 12:45
12:49

beaucoup de gens poursuivent déjà ces voies.

pascaldelamaire 12:49
12:53

Bill Gross possède plusieurs sociétés, dont une appelé eSolar

pascaldelamaire 12:53
12:55

qui maîtrise quelques importantes technologies thermiques solaires.

pascaldelamaire 12:55
12:59

Vinod Khosla investit dans des douzaines d'entreprises

pascaldelamaire 12:59
13:03

qui font de grandes choses et ont d'intéressantes possibilités,

pascaldelamaire 13:03
13:05

et j'essaie d'aider à soutenir financièrement ces projets.

pascaldelamaire 13:05
13:09

En fait, Nathan Myhrvold et moi, nous soutenons financièrement une société

pascaldelamaire 13:09
13:13

qui, cela vous étonnera peut-être, a choisi l'approche nucléaire.

deity 13:13
13:17

Il ya quelques innovations dans le nucléaire: modulaire, liquide.

pascaldelamaire 13:17
13:21

Et l'innovation avait vraiment cessé dans cette industrie depuis un certain temps,

pascaldelamaire 13:21
13:26

Alors, l'idée qu'il y ait quelques bonnes idées qui traînent n'est pas surprenant.

deity 13:26
13:32

L'idée de Terrapower est, qu'au lieu de brûler une partie de l'uranium,

pascaldelamaire 13:32
13:35

ce un pour cent, qui est le U235,

pascaldelamaire 13:35
13:40

on a décidé de brûler les autres 99 %, le U238.

pascaldelamaire 13:40
13:42

C'est une idée un peu folle.

pascaldelamaire 13:42
13:45

En fait, ça faisait longtemps que des gens en parlaient,

pascaldelamaire 13:45
13:49

mais ils n'étaient jamais arrivés à simuler correctement si ça marcherait ou non,

pascaldelamaire 13:49
13:52

alors c'est grâce à l'avènement des super-ordinateurs modernes

pascaldelamaire 13:52
13:54

qu'on a pu effectuer la simulation, et voir que, oui,

pascaldelamaire 13:54
14:00

avec la bonne approche sur les matériaux, il semble que ça peut marcher.

pascaldelamaire 14:00
14:03

Et, parce que vous brûlez ces 99 pour cent,

pascaldelamaire 14:03
14:07

vous avez énormément amélioré le profil des coûts.

pascaldelamaire 14:07
14:11

Ce que vous brûlez, ce sont les déchets, et vous pouvez utiliser comme combustible

pascaldelamaire 14:11
14:14

tous les surplus de déchets produits par les réacteurs d'aujourd'hui.

pascaldelamaire 14:14
14:19

Ainsi, au lieu de s'en inquiéter à leur sujet, on les utilise. Ça, c'est quelque chose.

pascaldelamaire 14:19
14:23

Ça aspire cet uranium en fonctionnant. C'est un peu comme une bougie.

pascaldelamaire 14:23
14:27

Vous pouvez voir ça comme une bûche, on en a souvent parlé comme du "réacteur à vague d'ondes".

pascaldelamaire 14:27
14:31

En termes de carburant, ça résout vraiment le problème.

pascaldelamaire 14:31
14:34

J'ai une photo ici d'un lieu dans le Kentucky.

pascaldelamaire 14:34
14:36

Ce sont les "restes", les 99 pour cent,

deity 14:36
14:38

dont on a enlevé toute la partie qu'on brûle actuellement,

pascaldelamaire 14:38
14:40

alors on appelle ça "uranium appauvri".

pascaldelamaire 14:40
14:43

Cela permettrait d'alimenter les États-Unis pour des centaines d'années.

deity 14:43
14:46

Et, par un processus peu coûteux, simplement en filtrant l'eau de mer

pascaldelamaire 14:46
14:51

on aurait assez de carburant pour toute la vie du reste de la planète.

pascaldelamaire 14:51
14:55

D'accord, il reste encore beaucoup de chemin à faire,

pascaldelamaire 14:55
15:00

mais c'est un exemple parmi les centaines et les centaines d'idées

pascaldelamaire 15:00
15:03

dont nous avons besoin pour avancer.

pascaldelamaire 15:03
15:06

Réfléchissons, comment allons-nous établir notre échelle de notation ?

pascaldelamaire 15:06
15:09

De quoi devrait avoir l'air notre feuille de route ?

pascaldelamaire 15:09
15:12

Commençons par le but que nous devons atteindre,

pascaldelamaire 15:12
15:14

et puis regardons les étapes intermédiaires.

pascaldelamaire 15:14
15:19

Pour 2050, vous avez entendu beaucoup de gens parler de cette réduction de 80 pour cent.

deity 15:19
15:23

C'est vraiment très important que nous y arrivions.

pascaldelamaire 15:23
15:27

Et que les 20 % proviennent de ce qui se passe dans les pays pauvres,

pascaldelamaire 15:27
15:29

ou encore un peu de l'agriculture.

deity 15:29
15:33

Espérons que d'ici là nous aurons une sylviculture et une industrie du ciment propres.

pascaldelamaire 15:33
15:36

Donc, pour arriver à ces 80 %,

pascaldelamaire 15:36
15:40

les pays développés, y compris des pays comme la Chine,

pascaldelamaire 15:40
15:45

auront eu à transformer complètement leurs méthodes de production d'électricité.

pascaldelamaire 15:45
15:51

Le niveau suivant, ce sera de mettre en oeuvre cette technologie zéro émission,

pascaldelamaire 15:51
15:53

de l'avoir mise en oeuvre dans tous les pays développés

pascaldelamaire 15:53
15:56

et d'être en passe de le faire dans les autres pays.

pascaldelamaire 15:56
15:58

C'est super important.

pascaldelamaire 15:58
16:02

C'est un élément essentiel pour tenir la feuille de route.

pascaldelamaire 16:02
16:07

Alors, en revenant en arrière à partir de là, à quoi ressemble la feuille de route de 2020 ?

pascaldelamaire 16:07
16:09

Eh bien, là encore, on devrait avoir les deux éléments.

pascaldelamaire 16:09
16:13

Nous devons passer par des mesures d'efficacité pour commencer à obtenir des réductions.

pascaldelamaire 16:13
16:16

Moins nous émettons, moins grande sera la somme de CO2,

pascaldelamaire 16:16
16:18

et, par conséquent, moins chaude sera la température.

pascaldelamaire 16:18
16:21

Mais à certains égards, le niveau que nous atteindrons ici,

pascaldelamaire 16:21
16:25

en faisant des choses qui ne conduisent pas tout de suite à d'importantes réductions,

pascaldelamaire 16:25
16:29

n'est pas plus important, et peut-être même moins, que cet autre,

pascaldelamaire 16:29
16:33

qui est l'innovation sur laquelle reposent ces percées.

pascaldelamaire 16:33
16:36

Ces progrès, il faut que nous les réalisions à toute vitesse,

pascaldelamaire 16:36
16:39

et nous pouvons quantifier cela en termes de sociétés,

pascaldelamaire 16:39
16:42

de projets pilotes, de modifications des dispositions réglementaires.

pascaldelamaire 16:42
16:45

Beaucoup de grands livres ont été écrits à ce sujet.

pascaldelamaire 16:45
16:48

Le livre de Al Gore, "Notre Choix"

pascaldelamaire 16:48
16:51

et le livre de David McKay, «L'énergie durable sans air chaud".

pascaldelamaire 16:51
16:54

Ils éclairent vraiment bien le sujet, et créent un cadre

pascaldelamaire 16:54
16:56

qui ouvre largement à la discussion,

pascaldelamaire 16:56
16:59

parce qu'on a besoin d'un soutien large pour cela.

pascaldelamaire 16:59
17:01

Beaucoup de choses doivent se produire en même temps.

pascaldelamaire 17:01
17:03

Il s'agit donc d'un souhait.

pascaldelamaire 17:03
17:07

C'est un vœu très concret, que l'on invente cette technologie.

pascaldelamaire 17:07
17:10

Si on me donnait un seul vœu à faire pour les 50 prochaines années,

deity 17:10
17:12

si je pouvais choisir le prochain Président,

pascaldelamaire 17:12
17:15

ou choisir un vaccin, ce qui est quelque chose que j'aime,

pascaldelamaire 17:15
17:17

ou encore choisir que cette chose

pascaldelamaire 17:17
17:21

soit inventée, un coût divisé par deux sans aucune émission de CO2,

pascaldelamaire 17:21
17:23

c'est ce dernier que je choisirais.

pascaldelamaire 17:23
17:25

C'est celui qui aurait le plus grand impact.

pascaldelamaire 17:25
17:27

Si ce souhait ne se réalise pas,

pascaldelamaire 17:27
17:31

la division entre les gens qui pensent à court terme et à long terme sera terrible,

deity 17:31
17:34

entre les Etats-Unis et la Chine, entre pays pauvres et pays riches,

pascaldelamaire 17:34
17:39

et la vie sera bien pire pour la plupart de ces deux milliards de gens.

deity 17:39
17:41

Alors, qu'avons-nous à faire?

pascaldelamaire 17:41
17:46

En quoi fais-je appel à vous pour aller de l'avant ?

pascaldelamaire 17:46
17:49

Il faut plus de financement pour la recherche.

pascaldelamaire 17:49
17:51

Lorsque les pays se réunissent, comme à Copenhague,

pascaldelamaire 17:51
17:54

ils ne devraient pas discuter seulement du CO2.

pascaldelamaire 17:54
17:56

Ils devraient discuter de ce programme d'innovation,

deity 17:56
18:01

et vous seriez étonnés par le niveau de dépenses ridiculement faible

pascaldelamaire 18:01
18:03

nécessité par ces approches innovantes.

pascaldelamaire 18:03
18:07

Nous avons besoin d'incitations pour le marché, une taxe CO2, avec plafonnement et échanges,

pascaldelamaire 18:07
18:10

quelque chose qui active un signal de prix.

pascaldelamaire 18:10
18:12

Nous devons faire passer le message.

deity 18:12
18:15

Nous avons besoin que ce dialogue devienne plus rationnel, plus compréhensible,

pascaldelamaire 18:15
18:18

y compris les étapes, les mesures que le gouvernement prend.

pascaldelamaire 18:18
18:22

C'est un souhait important, mais je pense que nous pouvons l'accomplir.

pascaldelamaire 18:22
18:24

Merci.

pascaldelamaire 18:24
18:35

(Applaudissements)

pascaldelamaire 18:35
18:37

Merci.

pascaldelamaire 18:37
18:39

Chris Anderson: Je vous remercie. Merci.

pascaldelamaire 18:39
18:44

(Applaudissements)

deity 18:44
18:50

Merci. Juste pour mieux comprendre, à propos de Terrapower,

pascaldelamaire 18:50
18:55

je veux dire, tout d'abord, pouvez-vous donner une idée de l'ampleur des investissements que cela représente?

deity 18:55
18:59

Bill Gates: Pour finaliser le logiciel avec le supercalculateur,

pascaldelamaire 18:59
19:01

embaucher les meilleurs scientifiques, ce que nous avons fait,

pascaldelamaire 19:01
19:04

ça se chiffre seulement en dizaines de millions,

pascaldelamaire 19:04
19:07

et même en ayant testé nos matériels dans un réacteur russe

pascaldelamaire 19:07
19:11

pour s'assurer qu'ils fonctionnent correctement,

pascaldelamaire 19:11
19:13

on arrive seulement dans les centaines de millions

pascaldelamaire 19:13
19:16

Le plus dur est la construction du réacteur pilote,

pascaldelamaire 19:16
19:21

trouver les quelques milliards, trouver le régulateur, l'emplacement

deity 19:21
19:23

voilà comment on construira le premier.

pascaldelamaire 19:23
19:27

Une fois que le premier sera construit, si tout fonctionne comme annoncé,

pascaldelamaire 19:27
19:31

alors ça deviendra une évidence, avec des données économiques et une densité d'énergie,

pascaldelamaire 19:31
19:33

tellement différentes de celles du nucléaire que nous connaissons.

pascaldelamaire 19:33
19:37

CA: Alors, pour bien comprendre, cela implique de construire, profond dans le sol,

pascaldelamaire 19:37
19:41

quelque chose comme une sorte de colonne verticale de combustible nucléaire,

pascaldelamaire 19:41
19:43

faite de cet uranium appauvri,

pascaldelamaire 19:43
19:46

et puis le processus commence par le haut et continue vers le bas ?

pascaldelamaire 19:46
19:49

BG: C'est ça. Aujourd'hui, on doit constamment ravitailler le réacteur en carburant,

pascaldelamaire 19:49
19:52

ça nécessite donc beaucoup de gens et beaucoup de contrôles peuvent mal tourner,

pascaldelamaire 19:52
19:55

comme quand il faut l'ouvrir, et y faire entrer et sortir des choses.

pascaldelamaire 19:55
19:57

Ce n'est pas bon.

pascaldelamaire 19:57
20:02

Mais si on a un carburant très bon marché qu'on peut y mettre pour 60 ans --

pascaldelamaire 20:02
20:04

pensez-y simplement comme à une bûche --

pascaldelamaire 20:04
20:07

le poser là sans avoir tous ces mêmes problèmes complexes.

pascaldelamaire 20:07
20:12

Il est là, il va brûler pendant les 60 ans et puis c'est fini.

pascaldelamaire 20:12
20:16

CA: Il s'agit d'une centrale nucléaire qui est sa propre solution d'élimination des déchets.

pascaldelamaire 20:16
20:18

BG: Oui. Eh bien, ce qui se passe avec les déchets, c'est que

pascaldelamaire 20:18
20:23

vous pouvez les laisser sur place - il y a beaucoup moins de déchets avec cette approche --

pascaldelamaire 20:23
20:25

et puis vous pouvez les récupérer,

deity 20:25
20:28

les mettre dans un autre réacteur et brûler le tout.

pascaldelamaire 20:28
20:32

En fait, on démarre avec les déchets qui existent aujourd'hui,

pascaldelamaire 20:32
20:36

qui sont dans ces bassins de refroidissement dans des tonneaux secs, près du réacteur.

pascaldelamaire 20:36
20:38

C'est ça, le carburant avec lequel on commence.

deity 20:38
20:41

Ce qui a été un problème avec les anciens réacteurs,

pascaldelamaire 20:41
20:43

c'est ce qui nourrit le nôtre,

pascaldelamaire 20:43
20:46

et on réduit radicalement le volume des déchets

pascaldelamaire 20:46
20:48

avec ce processus.

pascaldelamaire 20:48
20:50

CA: Mais quand vous parlez aux gens autour de vous, dans le monde entier,

pascaldelamaire 20:50
20:52

des possibilités qu'on a ici,

pascaldelamaire 20:52
20:55

où montre-t-on le plus d'intérêt à en faire réellement quelque chose ?

pascaldelamaire 20:55
20:58

BG: Eh bien, nous n'avons pas choisi de lieu particulier,

pascaldelamaire 20:58
21:06

et il y a toutes ces règles de divulgation concernant tout ce qui se rapporte au nucléaire,

pascaldelamaire 21:06
21:08

alors, nous éveillons donc beaucoup d'intérêt,

deity 21:08
21:12

et la société a envoyé des gens en Russie, en Inde, en Chine.

pascaldelamaire 21:12
21:14

Je suis retourné voir le Secrétaire à l'Énergie ici,

pascaldelamaire 21:14
21:18

parler de comment cela s'intègre dans l'agenda énergétique.

pascaldelamaire 21:18
21:21

Je suis optimiste. Vous savez que les Français et les Japonais ont fait du bon travail.

pascaldelamaire 21:21
21:25

Il s'agit là d'une variante de quelque chose qui a déjà été réalisé.

pascaldelamaire 21:25
21:29

C'est un progrès important, mais c'est comme un réacteur rapide,

pascaldelamaire 21:29
21:31

et de nombreux pays en ont déjà construits,

pascaldelamaire 21:31
21:36

donc chacun de ceux-là est candidat pour être le premier pays où nous construirons le premier..

deity 21:36
21:41

CA: Quels sont, selon vous, l'échéance et la probabilité

pascaldelamaire 21:41
21:44

de mener cela à bien dans la réalité ?

deity 21:44
21:49

BG: Eh bien, pour une de ces unités de production électrique à grande échelle,

pascaldelamaire 21:49
21:51

et ce n'est qu'une approximation,

pascaldelamaire 21:51
21:55

nous devons compter 20 an pour inventer, et 20 ans pour mettre en œuvre.

pascaldelamaire 21:55
22:00

C'est à ce genre d'échéance que les modèles environnementaux

pascaldelamaire 22:00
22:02

nous ont montré qu'il fallait nous attendre.

pascaldelamaire 22:02
22:07

Et, vous savez, Terrapower, si les choses vont bien, ce qui est beaucoup espérer,

pascaldelamaire 22:07
22:09

pourrait facilement tenir ces délais.

pascaldelamaire 22:09
22:12

Et il y a heureusement, aujourd'hui, des dizaines d'entreprises,

pascaldelamaire 22:12
22:14

et il faut qu'il y en ait des centaines,

pascaldelamaire 22:14
22:16

qui pourront, si le côté scientifique avance bien,

pascaldelamaire 22:16
22:19

et si le financement de leurs usines pilotes se passe bien,

pascaldelamaire 22:19
22:21

entrer aussi dans la compétition.

pascaldelamaire 22:21
22:23

Et ce sera mieux si on assiste à plusieurs succès,

pascaldelamaire 22:23
22:26

car alors on pourra utiliser un mélange de tout ça.

deity 22:26
22:28

Il faut absolument qu'un de ces projets réussisse.

pascaldelamaire 22:28
22:31

CA: En termes de changements des règles du jeu à grande échelle,

pascaldelamaire 22:31
22:34

est-ce que c'est le plus important dont vous ayez entendu parler ?

pascaldelamaire 22:34
22:38

BG: Une percée dans le domaine de l'énergie est la chose la plus importante.

pascaldelamaire 22:38
22:40

Ça l'aurait été, même sans la contrainte de l'environnement,

pascaldelamaire 22:40
22:45

mais la contrainte environnementale la rend simplement tellement plus importante.

pascaldelamaire 22:45
22:48

Dans le domaine nucléaire, il y a d'autres innovateurs.

pascaldelamaire 22:48
22:51

Vous savez, on ne connait pas aussi bien leur travail que celui-ci,

pascaldelamaire 22:51
22:54

mais il y a ceux qui étudient l'approche par modules, c'est une approche différente.

pascaldelamaire 22:54
22:58

Il y a le réacteur de type liquide, ce qui semble un peu difficile,

pascaldelamaire 22:58
23:00

mais c'est peut-être ce qu'ils pensaient aussi de nous.

pascaldelamaire 23:00
23:03

Donc, il y a différentes voies,

deity 23:03
23:06

mais la beauté de tout ça, c'est qu'une molécule d'uranium

pascaldelamaire 23:06
23:10

renferme un million de fois plus d'énergie qu'une molécule de, disons, de charbon,

pascaldelamaire 23:10
23:13

et qu'ainsi, si l'on sait traiter les aspects négatifs,

deity 23:13
23:16

c'est à dire essentiellement la radiation,

pascaldelamaire 23:16
23:19

alors, l'empreinte et le coût, le potentiel,

pascaldelamaire 23:19
23:21

en termes d'effets sur la terre et sur le reste,

pascaldelamaire 23:21
23:25

le place quasiment dans une catégorie à part.

pascaldelamaire 23:25
23:29

CA: Et si ça ne marche pas, alors que faire ?

pascaldelamaire 23:29
23:33

Devons-nous commencer à prendre des mesures d'urgence

pascaldelamaire 23:33
23:36

pour essayer de garder stable la température de la terre?

pascaldelamaire 23:36
23:38

BG: Si vous arrivait dans cette situation,

pascaldelamaire 23:38
23:43

ce serait comme si vous aviez trop mangé, et que vous étiez prêt à avoir un infarctus.

pascaldelamaire 23:43
23:47

Alors, où allez-vous? Il vous faut une chirurgie cardiaque ou quelque chose comme ça.

pascaldelamaire 23:47
23:51

Il ya une ligne de recherche sur ce qu'on appelle la géo-ingénierie,

pascaldelamaire 23:51
23:54

portant sur différentes techniques, qui retarderaient le réchauffement,

deity 23:54
23:57

pour gagner les 20 ou 30 ans nécessaires pour nous prendre en main.

pascaldelamaire 23:57
23:59

Ce n'est rien de plus qu'une police d'assurance.

pascaldelamaire 23:59
24:01

On espère ne pas en avoir besoin.

pascaldelamaire 24:01
24:03

Certains disent qu'il ne faudrait même pas travailler dans cette direction,

pascaldelamaire 24:03
24:05

car elle pourrait nous rendre paresseux,

pascaldelamaire 24:05
24:09

comme si vous continuiez à manger parce que vous savez que la chirurgie cardiaque sera là pour vous sauver.

deity 24:09
24:12

Je ne suis pas sûr que ce soit avisé, étant donné l'ampleur du problème,

pascaldelamaire 24:12
24:16

mais, bon, il y a cette histoire de géo-ingénierie,

pascaldelamaire 24:16
24:20

à garder au fond de la poche, au cas où les choses arrivent plus vite que prévu,

pascaldelamaire 24:20
24:23

ou que l'innovation soit beaucoup plus lente.

pascaldelamaire 24:25
24:30

CA: Les climato-sceptiques : si vous aviez une ou deux phrases à leur dire,

pascaldelamaire 24:30
24:34

comment pourriez-vous les persuader qu'ils ont tort?

pascaldelamaire 24:35
24:39

BG: Eh bien, malheureusement, les sceptiques sont dans des camps différents.

pascaldelamaire 24:39
24:43

Ceux dont les arguments sont scientifiques sont très peu nombreux.

pascaldelamaire 24:43
24:46

Disent-ils qu'il y a des effets de rétroaction négative

pascaldelamaire 24:46
24:48

qui ont à voir avec les nuages qui ont compensé les choses?

pascaldelamaire 24:48
24:51

Il y a très, très peu de choses qu'ils puissent même dire,

pascaldelamaire 24:51
24:54

il y a une chance sur un million pour cela.

pascaldelamaire 24:54
24:57

Le principal problème que nous ayons ici est un peu comme avec le SIDA.

pascaldelamaire 24:57
25:01

Vous faites une erreur maintenant, et vous en payez le prix beaucoup plus tard.

pascaldelamaire 25:01
25:05

Quand vous avez n'importe quel genre de problème urgent,

pascaldelamaire 25:05
25:08

cette idée de souffrir maintenant, avec un gain plus tard --

pascaldelamaire 25:08
25:11

par rapport à une douleur dont on n'est pas sûrs.

deity 25:11
25:17

En fait, le rapport du Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat, ce n'est pas nécessairement le pire des cas,

deity 25:17
25:19

et il ya des gens dans les pays riches qui regardent le GIEC

pascaldelamaire 25:19
25:23

et se disent "Ok, ce n'est pas si important."

pascaldelamaire 25:23
25:27

Le fait est que c'est cette part d'incertitude qui devrait nous pousser dans cette direction.

pascaldelamaire 25:27
25:30

Mais mon rêve est que, si vous pouvez faire que ce soit économique,

pascaldelamaire 25:30
25:32

et répondre aux contraintes de CO2,

pascaldelamaire 25:32
25:34

alors les sceptiques diront : "OK,

pascaldelamaire 25:34
25:36

ça m'est égal qu'il ne rejette pas de CO2,

pascaldelamaire 25:36
25:38

j'aurais préféré qu'il émette du CO2,

pascaldelamaire 25:38
25:42

mais je crois que je vais l'accepter parce que c'est meilleur marché que ceux d'avant.

pascaldelamaire 25:42
25:46

(Applaudissements)

pascaldelamaire 25:46
25:50

CA: Et alors, ce serait votre réponse à l'argument de Bjorn Lomborg,

pascaldelamaire 25:50
25:54

que, si on dépense toute cette énergie à essayer de résoudre le problème du CO2,

pascaldelamaire 25:54
25:56

ça va l'emporter tous les autres objectifs,

pascaldelamaire 25:56
25:59

comme d'essayer de débarrasser le monde de la pauvreté et du paludisme, etc.

pascaldelamaire 25:59
26:03

Que c'est un gaspillage stupide des ressources que de dépenser de l'argent

pascaldelamaire 26:03
26:05

pour ça,quand il y a bien mieux à faire.

pascaldelamaire 26:05
26:08

BG: Eh bien, les dépenses réellement consacrées en Recherche & Développement --

pascaldelamaire 26:08
26:12

disons, si les États-Unis dépensaient 10 milliards de plus par an qu'actuellement --

pascaldelamaire 26:12
26:14

ce ne serait pas si dramatique.

deity 26:14
26:16

Ça ne remettrait pas les autres postes de dépense en cause.

pascaldelamaire 26:16
26:19

Là où les gens raisonnables peuvent ne pas être d'accord, et on parle ici de grosses sommes,

pascaldelamaire 26:19
26:22

c'est quand vous avez quelque chose de pas économique, et que vous essayez de le financer.

pascaldelamaire 26:22
26:25

C'est surtout ça, pour moi, qui est du gâchis.

pascaldelamaire 26:25
26:28

Sauf si on est très proche de la solution, et que ce qu'on finance c'est la progression du savoir,

pascaldelamaire 26:28
26:30

et que ça va être très bon marché.

deity 26:30
26:34

Je crois qu'on devrait essayer plus de choses choses qui pourraient,

pascaldelamaire 26:34
26:36

potentiellement, coûter beaucoup moins cher.

deity 26:36
26:41

Si l'arbitrage que vous choississez, c'est " Rendons l'énergie super chère",

pascaldelamaire 26:41
26:43

alors seuls les riches pourront se le permettre.

deity 26:43
26:46

Ce que je veux dire, c'est que nous tous, ici, nous pourrions nous permettre de payer notre énergie

pascaldelamaire 26:46
26:48

5 fois plus cher, sans changer notre mode de vie.

pascaldelamaire 26:48
26:50

La catastrophe serait pour ces deux milliards de gens.

pascaldelamaire 26:50
26:52

Et même Lomborg a changé.

deity 26:52
26:57

Son truc, maintenant, c'est de répéter "pourquoi ne discute-t-on pas plus de R&D."

pascaldelamaire 26:57
26:59

Il est encore, à cause de l'affaire d'avant,

pascaldelamaire 26:59
27:01

toujours associé avec le camp des climato-sceptiques,

pascaldelamaire 27:01
27:04

mais il a compris que c'est une position assez solitaire,

pascaldelamaire 27:04
27:07

alors, il ramène son truc de R&D.

pascaldelamaire 27:07
27:12

Mais là-dedans, il y a quelque chose qui ne me semble pas faux.

pascaldelamaire 27:12
27:15

C'est dingue de voir à quel point la R&D est peu financée.

pascaldelamaire 27:15
27:18

CA: Et bien Bill, je pense que je parle au nom de la plupart des gens ici

pascaldelamaire 27:18
27:21

en disant que j'espère vraiment que ton souhait devienne réalité. Merci beaucoup.

pascaldelamaire 27:21
27:23

BG: Je vous remercie.

pascaldelamaire 27:23
27:26

(Applaudissements)