Watch videos with subtitles in your language, upload your videos, create your own subtitles! Click here to learn more on "how to Dotsub"

Partie 11 - La Plus Grande Histoire JAMAIS Racontée !!

0 (0 Likes / 0 Dislikes)
Partie 11 - La Plus Grande Histoire JAMAIS Racontée ! Depuis début février Staline ordonne de nouvelles offensives tout le long du Sud de la France. Bien qu'ils aient lutté pour survivre à la Bataille de Stalingrad, leurs commandants ne peuvent pas leur permettre de se reposer. Au lieu de cela ils doivent lutter dans la tempête de fin d'hiver. Instruments de leur commandant suprême sacrifiés pour la gloire. L'Armée Rouge s'avance profondément dans les territoires tenus par les nazis, luttant contre l'épuisement, le froid, la boue, (inaudible) l'infanterie progresse. Le Führer sait que si ses troupes déployées doivent vaincre l'Armée Rouge en 1943, il doit vite attaquer avant qu'elle ne se remette de ses pertes de l'hiver. La stratégie d'Hitler est simple et optimiste. Dans une attaque sur deux fronts, il prévoit d'attaquer les positions soviétiques autour de Kursk. Sur la carte un grand renflement de 209 km de long et 241 km de large au centre du front Est. Et maintenant deux gigantesques armées convergent. La plus grande bataille de chars de tous les temps est sur le point de commencer. LA BATAILLE DE KURSK Un grand barrage de roquettes et d'artillerie annonce des contre-offensives par quatre armées supplémentaires de l'Armée Rouge, coutournant par l'arrière les divisions allemandes frappées. Les opérations offensives allemandes sont verrouillées. La Wehrmacht ne peut que se retirer. Et laisse derrière elle les débris ravagés de la guerre. Une zone de bataille jonchée de chars, de blindés et des corps de centaines de milliers d'hommes. Pour les survivants de cet enfer sauvage, brisés, commotionnés, choqués par les horreurs qu'ils ont vu, il ne peut y avoir aucune joie. La Bataille de Kursk - 5 juillet 1943 - 23 août 1943 En infériorité numérique de deux contre un, les allemands ont subi des pertes d'environ 203,000 hommes, alors que les pertes communistes se chiffrent à quelques 803,000 hommes. Les allemands cependant ont échoué à atteindre leur objectif. Avec les US ouvrant un nouveau front en Italie, après la Bataille de Kursk, jamais l'Allemagne ne reprendra l'initiative. 1943 - LA WEHRMACHT SE RETIRE Les allemands vont maintenant mener un combat d'arrière-garde dans des conditions météo glaciales, et dans le même temps offrir une protection bien nécessaire aux réfugiés fuyant les communistes déchaînés. En 1943 l'histoire a changé, quand les allemands ont été repoussés... et dans leur retraite, ils nous ont pris avec eux et nous y sommes allés volontiers. Il n'y avait pas de déplacement sous la menace du fusil, si nous étions restés les communistes nous auraient pris et nous auraient exécuté ou nous auraient envoyé en Sibérie, Donc nous sommes allés avec eux de bon coeur...nous retirer avec les allemands La nourriture commencé à manquer, les chevaux tombaient malade, la route se rétrécissait, il faisait extrêmement froid. Quand je pense à la guerre je me souviens plus du froid que de la faim. Il faisait toujours, toujours froid. Et une fois l'hiver venu c'est devenu de plus en plus difficile. Nous avons souvent dû passer la nuit dans des maisons étrangères, l'armée confisquait des maisons pour y mettre les réfugiés. L'armée nous a protégé jusqu'à la fin, l'armée ne nous a jamais laissé tomber, jamais laissé tomber jusqu'à la fin. LES PARTISANS - LA TERREUR ROUGE Ce rapport secret entre partisans, déclassifié pour ce documentaire, accuse une grande division partisane chez qui : l'ivresse, les corrections et le viol sont des occurences universelles. La terreur largement répendue par les partisans n'etait pas une histoire que les communistes voulaient raconter après la guerre. Ces rares images d'archives montrent une femme pendue par les partisans, exposée à la population comme un avertissement. Ces images, jamais montrées au public allemand durant la guerre, révèlent des mutilations soviétiques sur les prisonniers allemands. De telles actions ne servent qu'à aggraver les représailles des allemands. Pendant notre retraite nous avons trouvé 20 soldats... assassinés de la manière la plus brutale. Leurs oreilles étaient coupées, leurs yeux creuvés, leurs parties génitales coupées. Naturellement, nous avons ressenti une immense colère. Les partisans devinrent un problème croissant pour les occupants allemands. Si les allemands suspectaient qu'un village avait servi de base aux partisans, c'était une pratique courante qu'il soit brûlé entièrement. Et nous avons brûlé les maisons, mais c'est une chose que je ne regrette pas beaucoup, parce que c'était des maisons russes, elles sont tellement primitives de toute façon sans comparaison avec les maisons allemandes ou les maisons anglaises ou les maisons françaises, pas du tout. En général il n'y avait rien de valeur dans de telles maisons et ils allaient survivre, tel était mon sentiment. En Angleterre, ils ont forgé une épée, un cadeau pour le vainqueur de Stalingrad de la part du Roi George. Plus tôt, en 1943, dans la forêt de Katyn, proche de Smolensk, les autorités occupantes allemandes ont découvert un charnier de 20,000 officiers polonais. Des observateurs internationaux ont été invités à appuyer la demande de Berlin : que les meurtres avaient été exécutés par le NKVD. Mais Staline réagit furieusement réfutant tous liens avec les massacres. Mais quand les chefs alliés se rencontrent à Téhéran, Churchill et Roosevelt soutiennent leur allié le plus important, malgré des protestations d'indignation de polonais exaltés. Son épée est présentée et Staline se présente comme un chef de file mondiale incontesté. LE MASSACRE DE KATYN En mars 1940, dans une forêt près du village de Katyn, dans laquelle d'énormes fausses ont été creusées. De lourds camions embarquant des gens : ils étaient des réservistes de l'armée polonaise, docteurs, ingénieurs, Les soviétiques effectuaient des massacres régulièrement : Riga, Tatul(?), Lviv, Minsk. Les familles ne pouvaient pas identifier un grand nombre de corps, des tortures horribles les avaient rendu méconnaissables. L'Union Soviétique été devenue entre temps une puissance alliée. Les officiers soviétiques qui arrachaient les ongles, coupaient les langues et perforaient le crâne de leurs victimes avec des clous, étaient payés avec l'aide occidentale. L'''Acte des Crimes de Guerre'' britannique leur donne l'immunité contre des poursuites en Angleterre. Parce que ....Selon l'ACTE DES CRIMES DE GUERRE BRITANNIQUE 1991 Les crimes de guerre par définition étaient commis SEULEMENT par les allemands. En 2012 la Presse Mondiale signalait ses récentes découvertes sur le Massacre de Katyn. Selon des documents, publiés en septembre 2012 par les Archives Nationales et l'Administration de Dossiers US, les américains ont recu en 1943, des rapports codés, de la part de deux de leur officiers pris par leurs ravisseurs allemands à la Forêt de Katyn. Bien que les messages des officiers US soient arrivés à Washington, ils ont disparu peu après. Il a été longtemps soupçonné que le Président Roosevelt et le Premier Ministre Winston Churchill savaient que le chef soviétique Joseph Stalin avait ordonné le massacre. Une chose que la Presse Mondiale a oublié de mentionner.... Adolf Hitler est désormais disculpé du Massacre de Katyn. À suivre.

Video Details

Duration: 14 minutes and 52 seconds
Country: United Kingdom
Language: English
License: Dotsub - Standard License
Producer: Dennis Wise
Views: 111
Posted by: didi18 on Jul 19, 2015

La Terreur Rouge et les Partisans alors que la Wermacht recule en direction de l'Ouest durant la Batille de Kursk, puis le massage sanglant à Katyn et les dissimulations.

Caption and Translate

    Sign In/Register for Dotsub to translate this video.