Watch videos with subtitles in your language, upload your videos, create your own subtitles! Click here to learn more on "how to Dotsub"

Partie 1 - Adolf Hitler - La Plus Grande Histoire Jamais Racontée

0 (0 Likes / 0 Dislikes)
''On ne demande jamais au vainqueur s'il a dit la vérité.'' Adolf Hitler Depuis la moitié du XXe siècle, le monde n'a entendu qu'une seule version d'une histoire incroyable. L'histoire d'un garçon issu d'une famille ordinaire dont l'ambition était de devenir un artiste, mais est devenu vagabond. Il n'était cependant pas destiné à la dérive dans l'attente de l'oubli, mais à atteindre les sommets du pouvoir, et éventuellement à devenir l'un des hommes les plus influents ayant jamais vécu. Maintenant, pour la première fois, voici la vraie histoire et le compte rendu factuel d'une histoire que plusieurs pensent être... La Plus Grande Histoire Jamais Racontée ! L'histoire inédite d'Adolf Hitler 20 avril 1889 Braunau am Inn, Autriche L'histoire commence ici dans la ville autrichienne de Braunau, dans cette maison où est né Adolf Hitler. A son apogée, le dirigeant le plus populaire d'Europe. Un enfant né ici à Braunau, issu de ce groupe d'êtres humains, qui a clairement et catégoriquement changé l'histoire du XXe siècle. Linz, Autriche. Unique lieu commémoratif de la famille Hitler. La tombe des parents d'Hitler. Rien de ses parents ou de l'enfance d'Adolf ne laissait présager l'extraordinaire carrière qui l'attendait. Son père Alois était un homme sévère et colérique, fonctionnaire des douanes qui frappait son fils. Sa mère Klara essayait de le protéger. Quand elle est morte, le jeune Adolf est brisé par le chagrin. Il gardera son portrait avec lui pour le reste de sa vie. Le jeune Adolf a été baptisé et élevé en tant que catholique. A 6 ans il entre à l'école du monastère de Lambach. Il est bientôt le premier de sa classe. Hitler faisait parti de la chorale de la grande abbaye de Lambach. Jeune il disait s'enivrer de la splendeur solennelle des services. Chaque jour quand il chantait dans la chorale il voyait le mémorial (?) au-dessus se trouver un emblème, qui un quart de siècle plus tard, serait utilisé par Hitler pour le parti Nazi : le Swastika. Hitler devint un adolescent à l'humeur changeante. Au secondaire il perd presque tout intérêt dans ses études. Son ambition est d'aller à Vienne. Et devenir un artiste ou un architecte. Une fois là, il commence à produire des dessins d'architecture, comme ceux-ci à l'aquarelle. Compétent, mais pas assez bon pour gagner la place dont il rêvait à l'Académie des beaux-arts de Vienne. Vienne, Autriche - 1907 Peu à peu, toutes les premières ambitions d'Hitler à Vienne tournent au vinaigre, après le choc d'être rejeté deux fois de l'Académie des beaux-arts.... il se retrouve vagabond. Hitler appelera plus tard sa période à Vienne : ''la période la plus misérable de ma vie.'' Vienne, Autriche - 1913 Trois de ses pires misérables années dans les ruelles de Vienne, il les passe dans un refuge pour hommes sans domicile. Dans ce refuge déprimant le futur Führer passe la plupart de son temps, assis avec les autres résidents à dessiner, vendant ses croquis pour gagner un peu d'argent. En 1913, à la dérive entre Vienne et l'Allemagne, il rêvait encore de devenir un grand artiste ou un architecte de renom. Munich, le 1er août 1914, une foule en liesse célèbre la fin de la Première Guerre Mondiale. Sur votre droite, un photographe et parmi la foule qu'il photographie se trouve le jeune Adolf Hitler âgé de 25 ans. Adolf Hitler - Le Héro de Guerre Si vous regardez la ténasité de son service, je veux dire c'est un fanatique. Il demanda au Roi Ludwig III de Bavière de pouvoir s'enrôler dans Le Régiment du Roi, qui est une unité d'élites bavaroise. Il fût accepté. Mais fût placé dans la 16ème unité de réserve d'infanterie bavaroise. Et la 1ère Guerre Mondiale a eu une influence majeure dans la vie d'Hitler. Il a servi sa période d'entraînement sans se plaindre, il voulait toujours offrir son aide à ses camarades, leur parlant des dangers du tabac et de l'alcool. Ils l'aimaient bien parce qu'il leur faisait des dessins, des croquis variés et il s'entendait très bien avec ses camarades. Durant cette période dans les tranchées entre 1914 et 1918, il aura un chien, quelqu'un le lui volera. Durant la 1ère Guerre Mondiale, Hitler n'a pas cessé de se porter volontaire parce qu'il pensait que c'était son devoir. Son premier combat fût le 29 octobre 1914 L'unité d'Hitler y perdu 3,000 hommes sur 36,000 après 5 assauts sur les positions ennemies. Hitler fût blessé. Il sortait de la tente où il était en train de parler à quelques hommes et quelques secondes plus tard un obu explose. Pour son combat dans cette unité, il reçût la médaille de la Croix de Fer 2ème Classe pour sa bravoure sur le champs de bataille et fût promu caporal. C'est une récompense méritée. Plus tard il devint ''coureur'', ce qui consistait à emmener des messages au front, c'était un travail au taux de mortalité très élevé. Et il aimait cette tache, il a toujours aimé cela. Puis en décembre 1914 durant cette fameuse trêve de Noël du 25 décembre, Hitler n'a pas voulu quitter sa tranchée, son commentaire : ''une telle chose ne devrait pas être permise durant la guerre''. Il dit à ses camarades qui y participaient qu'ils avaient tord de s'en mêler. Entre d'autres mots ''pas de plaisir en temps de guerre, ceux-là sont vos ennemis.'' Entre 1914 et 1916 vers la fin de la bataille de la Somme, Adolf Hitler fût blessé à la jambe par un éclat d'obus. Il fût renvoyé en Allemagne pour se rétablir. Il y restera 5 mois. Hitler aurait pu rester en Allemagne, affecté à un service moins difficile à cause de sa blessure. Mais il demanda à être renvoyé au front. Il faut donner du crédit à cet homme qui, de toute évidence, n'était pas une poule mouillée. En général les hommes essayent de trouver un moyen de se sortir du champs de batail. On retrouve alors Hitler dans les tranchées. Et on le retrouve encore durant l'offensive Allemande. Durant l'offensive de Ludendorff il était armé d'un pistolet et a capturé 5 soldats français. Et pour cela il reçu la médaille de la Croix de Fer 1ère Classe. En général personne n'obtenait gratuitement une telle récompense en temps de guerre. On ne peut tout simplement pas ignorer ces décorations. Il a gagné sa première médaille de la Croix de Fer 2ème Classe en 1914, puis la Croix de Fer 1ère Classe en 1918 et mi-octobre une autre décoration. Au total Adolf Hitler fût récompensé par six médailles pour bravoure. Et après cela encore il reçût une autre médaille. Mais il ne fût jamais promu, parce qu'il avait un capitaine, le capitaine Fritz Lidman qui trouvait qu'il n'avait pas l'étoffe d'un meneur. On ne peut simplement pas faire une telle déclaration. Alors que la guerre tournait en défaveur de l'Allemagne, il (Hitler) pensait que les pacifistes et les ''embusqués'' (ceux qui fuient leurs responsabilités) perdaient la guerre. Et ce qui l'enrageait le plus c'était les défaillances dans les rangs. Un sous-officier disait même que c'était ridicule de continuer à se battre. Hitler en frappa même un. On a donc un caporal qui frappe un sous-officier, et n'a pas été inquiété. Il était vraiment fanatique. A la fin de la guerre Hitler reçût du gaz au visage par les troupes britaniques mi-octobre 1918. Ca lui a explosé au visage. En particulier sur ses paupières. Ses yeux coulaient sans cesse, sa voix était roque. Puis il eut cette horrible douleur qu'il qualifiait de ''douleur transperçante dans mes orbites.'' Il detestait quitter le front pour aller à l'hôpital. Il considérait sa présence sur le front comme le meilleur chapitre de sa vie. Etre là, être utile à quelque chose, être avec des gens, il avait des amis et des compagnons, quand il était à la guerre, il n'était pas tout seul. Ce n'était pas un solitaire, Il avait le respect de ses compagnons soldats. Il avait un objectif. Début novembre, la douleur perçante été revenue. Il était très courant pour ceux ayant reçu du gaz de plonger dans un état dépressif par peur de devenir aveugle pour le restant de leur vie. Le 9 novembre, 2 jours avant l'armistice, un pasteur local s'est rendu à l'hôpital, et annonça aux patients que le 8 novembre que l'empereur avait abdiqué et que l'Allemagne était désormais une république. Et il leur annonca que la guerre était perdue. La défaite fût suivie par l'humiliation du traité de paix de Versailles. L'injustice de Versailles a été vivement ressentie par les allemands durant les vingt années qui suivirent. Incapable d'accepter que l'armée avait perdu la guerre, Hitler s'est convaincu que les soldats avaient été frappés dans le dos par les révolutionnaires communistes et les politiciens du parlement. Il pensait que le coup de couteau dans le dos faisait parti d'un grand complot juif. Soudain, Hitler découvre le grand talent qu'il possède : le don d'orateur. Il rejoint un petit groupe de fanatiques nationaux à Munich. Ils deviennent le Parti Socialiste des Travailleurs Allemands socialistes, ou le Parti Nazi. En 1921, Hitler devient leur leader. Le mot ''Nazi'' était utilisé par les Alliés de façon dénigrante, popularisé par les médias internationaux à des fins de propagande. Apres la Première Guerre Mondiale, l'Allemagne faisait face à un sérieux danger de prise de pouvoir communiste, avec les 6 millions de membres que comptait le Parti Communiste Allemand dans le pays. Adolf Hitler était seulement le 55e membre de la NSDAP, et bien que le nombre d'adhérents ait rapidement augmenté sous son commandemant, les premières réunions étaient souvent tenues sous la menace de violence. En infériorité numérique, les Socialistes Nationaux se retrouvaient souvent infiltrés lors de leurs réunions, lors desquelles, inévitablement, des bagarres éclataient. Le premier film montrant l'apprenti Führer en campagne, montre un personnage plutôt mal à l'aise, pas encore sûr de son rôle de masaya allemand. En 1923, Hitler se sentait assez fort pour prendre le pouvoir à Munich. Il proclama que ''seulement les stormtroopers (soldats professionnels spécialisés dans l'infiltration tactique de la 1ère Guerre Mondiale) encore en vie, qui marchent avec Hitler, reviennent maintenant sur leurs pas. Tout se passa bien, jusqu'à ce que les marcheurs se retrouvent face à la police armée, qui bloquait leur passage dans une rue étroite. ''Nous continuions à chanter alors que nous marchions dans cette rue. Et soudain nous avons entendu des coups de feu devant nous. La marche s'est arrêtée... Nous étions sans voix. Nous ne comprenions pas ce qui venait d'arriver. Jusqu'à ce que des voix qui venaient de l'avant de la marche disent qu'Hitler était mort... J'ai vu des hommes en pleurs et j'étais très ému aussi. J'avais du mal à garder mon calme.'' Hitler a survécu à la vague des tirs de balles. Il fût arrété et emprisonné à la prison de Langsberg. Au début, il était tellement déprimé qu'il refusait de s'alimenter. Puis sa confiance est revenue quand il prit conscience que l'échec de sa révolte avait fait de lui un héro. A son procés Hitler se tourna vers ses accusateurs et dit aux juges qui le condamnaient à une sentance de prison, que l'histoire se souviendrait du verdict de cette cour. ''Vous avez été accusé de haute trahison et désigné comme un ennemi de l'état.'' ''Si je suis coupable de quoi que ce soit, alors je suis coupable de vouloir me battre pour défendre les droits des allemands !'' ''Salut Hitler'' (Heil Hitler) ''4 fois coupable de haute trahison. Notre sentence est le paiement de 200 marks or et 5 ans à la prison de Landsberg. Vous serez admissible à une liberté conditionnelle dans 9 mois.'' Adolf Hitler passera les 12 prochains mois à la prison de Landsberg. A suivre.

Video Details

Duration: 15 minutes and 20 seconds
Country: United Kingdom
Language: English
License: Dotsub - Standard License
Producer: Dennis Wise
Views: 758
Posted by: didi18 on Jul 14, 2015

L'enfance d'Adolf Hitler de sa naissance et début de sa vie, jusqu'à son parcours juvénile durant la Première Guerre Mondiale et au début de sa carrière en politique.

Caption and Translate

    Sign In/Register for Dotsub to translate this video.