Watch videos with subtitles in your language, upload your videos, create your own subtitles! Click here to learn more on "how to Dotsub"

Dan Rather Report,

0 (0 Likes / 0 Dislikes)
Pour voir à quel point l’industrie des ailerons de requins est devenue énorme, allez à Hong Kong. Ici, dans les ruelles d’une des villes les plus animée du monde existe un marché parallèle, difficile à trouver, et encore plus difficile à filmer. Regardez ça. Chacun de ses ailerons appartenait encore il y a peu de temps à un requin bien vivant. Tous ces sacs contiennent des ailerons. Ce que vous pouvez voir ici n’est qu’une partie de la production. La vidéo a été faite par un groupe d’activistes pour documenter les dévastes subis par ces animaux marins. Tout le monde peut comprendre combien de bébés requins ont été tués, on réalise bien qu'on parle de plusieurs milliers. C’est de la folie. On ne peut réellement imaginer une telle chose tant qu’on ne l’a pas vu. Shawn Heinrichs a abandonné une brillante carrière dans la technologie pour suivre une nouvelle passion : sauver les océans. Il y a 10 ans, il a commencé à faire de la photographie sous-marine. Plus il cherchait à faire de belles photos, plus il réalisait ce qu’il se passait sous l’eau. La vie marine manquait à l'appel, surtout les requins. Quand on regarde cette disparition massive des requins... Plus de 90% des grandes espèces, et parfois même 99% des populations ont disparu des océans. Ça veut dire que les fonctions que remplissaient ces requins dans les écosystèmes ont été perdues. A la fin des années 90, le problème des ailerons de requins a capté l’attention du monde avec cette vidéo prise d’un hélicoptère, dans l’ouest de Pacifique. C’est l’une des rares fois où le shark finning a été filmé. Vous pouvez voir des pêcheurs attraper des requins vivants, les ramener sur le pont, et découper leurs ailerons. Une fois tous les ailerons retirés, les animaux sont rejetés dans l’océan encore vivants, où il meurt lentement et dans d’énormes souffrances, généralement par étouffement. La viande de requin n’est pas chère. Mais les ailerons pour la soupe peuvent coûter jusqu’à 900$ le kg et Heinrichs sait que le problème empire, il peut le prouver. Ma spécialité est le travail d’investigation. Je fais le tour du monde, dans des lieux où la plupart des gens ne veulent pas aller, pour exposer le commerce des ailerons de requins. Il passe donc beaucoup de temps en Asie. Là il rentrait dans une usine de Taiwan, prétextant aller aux toilettes, et il fût choqué par ce qu’il vit. Des milliers d’ailerons étaient triés, nettoyés, et séchés. Panier après panier, après panier. Vous regardez environs 6000 ou 7000 ailerons. Une journée, dans une usine. Et il y a des tas d’usines dans cette seule région. Il y a des palettes et des palettes de bébés requins déchargées ici. Au cours de cette dernière décennie, Heinrichs a filmé tous les aspects du commerce d’ailerons de requins. Du découpage des ailerons dans un petit coin d’Indonésie, au déchargement, sac après sac, d’ailerons congelés d’un bateau de pêche à Taiwan. On a ouvert un sac, et on estime à environ 60 ailerons dans ce sac. Ce qui nous fait environs 7200 ailerons. Mais qu’est-il arrivé aux requins qui portaient ses ailerons ? Heinrichs sait que, au-delà de toutes les statistiques, le problème du shark finning peut être résumé en une seule image puissante Il a tourné cette vidéo dans un endroit censé être un sanctuaire marin, au large des côtes indonésiennes. Ce que vous regardez là: c’est une des pires images du monde, une conséquence horrible du shark finning. C’est un requin nourrice, sans ses ailerons, encore vivant, puisqu’il respire encore, et maintenant en train de mourir sur un récif. Un requin a besoin de nager pour respirer, faisant passer l’eau et l’oxygène au travers de ses branchies. Sans ses ailerons, il tombe sur le fond de l’océan, où il peut mettre plusieurs semaines à mourir. Puis Heinrichs a filmé ce qu’il se passait autour, et vous pouvez voir que ce requin n’était pas tout seul. Le fond de la mer est couvert de corps de petits requins dont les ailerons avaient tous été coupés. Pour les pêcheurs, remonter un requin, lui couper les ailerons, et les mettre en cale: c’est avoir de l’or. Pour arrêter cette pratique cruelle, en 2004, de nombreux pays ont rendu illégal le découpage des ailerons en mer. Les requins doivent être ramenés entiers. Mais Heinrichs affirme que l’énorme massacre continue. Il a tourné cette vidéo au Japon, où il est légal de capturer les requins, tant que le corps entier est débarqué. Mais le seul intérêt reste les ailerons. Selon leurs dires, c’est une pêche au thon, où les requins sont capturés « accidentellement » Il n’y avait qu’une centaine de thons dans ce marché. C’était une usine à requins, une catastrophe pour les populations de requins du Pacifique. On estime le marché des ailerons de requins entre 4 à 550 millions de dollars par an. La grande majorité répondant à la demande pour la soupe d’ailerons de requin qui provient de Chine.

Video Details

Duration: 6 minutes and 59 seconds
Country: United States
Language: English
Producer: Dan Rather
Director: Dan Rather
Views: 177
Posted by: florentine on Jan 21, 2012

Shark finning is the term used when fishermen pull live sharks from the water, slice off their fins and then dump them back into the water while still alive. Without their fins the sharks die a slow and agonizing death, usually of suffocation. And, the practice is on the rise - feeding the growing appetite for shark fin soup. Our investigation follows the practice of shark finning from the fishermen who are pushing these animals to the brink of extinction - all in the name of a cultural delicacy - to the legislative efforts attempting to ban this practice in the U.S. and around the world. Dan Rather Reports airs Tuesdays at 8pm ET on HDNet.

Caption and Translate

    Sign In/Register for Dotsub to translate this video.