Watch videos with subtitles in your language, upload your videos, create your own subtitles! Click here to learn more on "how to Dotsub"

Partie 18 - La Plus Grande Histoire JAMAIS Rcontée !

0 (0 Likes / 0 Dislikes)
Partie 18 - La Plus Grande Histoire JAMAIS Racontée ! En 73 après Jésus Christ une immense armée romaine assiège 1000 rebelles juifs et leurs familles, dans le refuge de la montagne de Masada. À la veille de la bataille, et craignant le viol de leur femme et la mise en esclavage de leurs enfants, les hommes pour éviter de se rendre ont tiré à la courte paille afin de décider qui d'entre eux tueraient leurs proches. Une fois les meurtres accomplis les hommes se sont suicidés, laissant les romains ne trouver aucun survivant le lendemain. Aujourd'hui en Israël, ils sont commémorés comme d'héroïques martyrs. CENTRE DE BERLIN 1945 En 1945 à l'intérieur du Reichskanzleibunker, Joseph Goebbels loyal jusqu'à la fin, est complètement conscient que les bolchéviques font pleuvoir la pluie et la destruction sur la population à l'extérieur. Avec lui se trouvent sa femme Magda et leurs six enfants. Et bien qu'ils soient en sécurité pour le moment, avec les soviétiques à quelques mètres de là, il sait que le temps est compté. Eux aussi, choisiront la mort pour eux-mêmes et leurs six enfants plutôt que de tenter d'échapper à la brutalité des communistes. Dans de telles circonstances, Magda ne peut pas confier à qui que ce soit d'autre la responsabilité de la vie de ses enfants. Maintenant elle va s'endurcir pour ce qui doit être le pire cauchemar de chaque mère. Pas seulement une fois, mais plus de six fois. Le 1er mai 1945, Joseph et Magda Goebbels se suicideront. Les livres d'histoire ne les traiteront pas aussi gentillement, ni ne les verront comme d'héroïques martyrs, contrairement aux martyrs de Masada. Magda spécialement, sera montrée, par les médias et dans les films d'Hollywood plus tard, comme une sinistre instigatrice du mal. ''L'amour d'une mère pour ses enfants n'est comparable à rien d'autre au monde. Il ne connaît aucune loi, il ne connaît aucune pitié. Il défie tout et détruit impitoyablement tout se qui se trouve sur son chemin.'' L'ALLEMAGNE EST VAINCUE Le 7 mai 1945, l'Allemagne se rend officiellement. Les combats continuent dans les Balkans où les soldats allemands et les combattants croates, beaucoup avec leurs familles, continuent leur combat contre les partisans communistes à leur trousse, dans une lutte pour atteindre la frontière autrichienne et se rendre aux alliés occidentaux. Berlin est tombée. Le russe Staline vient juste d'annoncer la totale capture de la capitale de l'Allemagne. Il y a des communiqués qui indiquent qu'Hitler est mort, à la suite d'un AVC, subi il y a plusieurs jours. (Zhukov certain qu'Hitler a épousé Eva et s'est envolé)... Il y en à d'autres qui signalent qu'il n'était absolument pas à Berlin. Qu'il se cache et qu'il est peut-être encore en vie. Mais que l'histoire allemande de sa mort est une ruse uniquement destinée à lui permettre de s'échaper. Plusieurs croient qu'Hitler s'est échappé. FRONTIÈRE AUTRICHIENNE 1945 LE MASSACRE DE BLEIBURG Si on avait dit aux gens la vérité sur leur destination, et qu'ils aient refusé, parcequ'ils seraient tués, la seule façon de les faire monter dans les trains était de leur mentir à propos de leur destination. Et bien sûr s'ils connaissaient la vérité de leur retour en Yougoslavie, où ils ne s'attendaient pas à survivre, aucun d'eux aurait consenti à monter dans les camions de chemin de fer. Je me souviens avoir demandé conseils à la division, doit-on envoyer les civiles également ? Et la réponse est arrivée : Oui. CRIME DE GUERRE Vous savez ces femmes, ces enfants, ces hommes et parfois ces bébés, qui étaient dans ces convois que nous avons organisés... Mais avez-vous entendu les mitrailleuses ? oui Les US ont tiré sur eux en rafales à la frontière ? Oh, pour l'amour de Dieu. Servez-vous des grands titres, ils en ont parlé, ces putains d'enfants, ces bébés abattus. À Yalta, Churchill, Roosevelt et Staline s'étaient entendus sur les rapatriements des POWs et réfugiés ennemis. Même si les US avaient signé des accords internationaux s'opposant aux rapatriements forcés, ils ont inséré en petits caractères, à l'exclusion de l'interdiction, tous ceux originaires de nations données aux soviétiques à la fin de la guerre. Tout en prétendant ''rendre le monde plus sûr pour la démocratie,'' Roosevelt et Churchill ont condamné des millions aux camps de travail forcé et à une mort certaine. Les alliés ont même caché au monde le fait que Staline retenait plus de 5000 soldats alliés en otages, afin de s'assurer que l'Ouest se plierait à ses demandes de réparations. Et puis durant cinq jours, nous avons organisé le chargement de croates dans les trains pour la Yougoslavie. Armée Oustachis Croates, 300 000 vigoureux....vers une mort certaine entre les mains de Tito. ...mais comme il nous faisait confiance, qu'on leur disait la vérité, il n'y avait pas beaucoup de problèmes pour les faire embarquer. L'OPÉRATION KEELHAUL Alors qu'ils faisaient des recherches dans les archives militaires US pour l'enquête de la Congrégation sur la dissimulation par le Département d'État de l'implication soviétique dans le massacre de la Forêt de Katyn, l'enquêteur Julius Epstein a découvert les preuves d'un programme top secret de rapatriations forcées connu sous le nom d'Opération Keelhaul (kill all : tuer tout). Les troupes US et britanniques devaient battre, droguer et ramener à la pointe du fusil des millions de civiles aux communistes. Malgré cela, Staline n'a jamais relâché les POWs américains et anglais, on soupçonne qu'ils ont péri dans les Goulags, alors que les US continuent de refuser d'ouvrir les archives qui révèlent leur sort. LES MAUVAIS TRAITEMENTS DES ALLIÉS SUR LES PRISONNIERS ALLEMANDS Contrairement aux soviétiques, les alliés (incluant l'Allemagne) ont signé les Conventions de Genève de 1929. Mais en reclassifiant les POWs allemands comme ''Forces Ennemies Désarmées'', ils avaient trouvé une façon de contourner les règles. Les anglais, les français et les américains feront barrages à toute tentative de la Croix Rouge Internationale de vérifier que les prisonniers sont traités en accord avec la loi internationale dans les camps alliés à travers l'Allemagne. La maltraitance des prisonniers par Eisenhower dans les camps de concentration de Rhine Meadow, où ils étaient retenus dans des conditions épouvantables, vient récemment d'être mise en lumière. On éstime désormais, qu'au moins 1 500 000 soldats et civiles POWs sont morts alors qu'ils étaient prisonniers des alliés. Deanna Spingola, chroniqueuse radio US, auteure et historienne Aujourd'hui je vais partager des détails sur la Deuxième Guerre Mondiale, que beacoup d'entre vous n'avez sans doute pas entendu auparavant. Je base ces informations sur les centaines d'heures de recherches que j'ai faites. Les camps de la mort d'Eisenhower. Dans une lettre à sa femme, Eisenhower a dit : ''Dieu, je déteste les allemands. Pourquoi ? Parce que l'allemand est une bête.'' Il suggéra une nouvelle classe de prisonniers. ''Forces Ennemis Désarmées'' Des prisonniers que l'armée ne nourrirait pas. Vous avez bien entendu, ils ne les nourriraient pas. Après la défaite de l'Allemagne. Nourriture, eau et abris, nécessités humaines de base, n'étaient pas accessibles dans les camps. C'était les ordres d'Eisenhower... Le 22 avril 1945, les US et l'Europe avaient 50 jours de rations, valeur de calories 4 000, pour nourrir 5 millions de gens pour 50 jours de plus. Ils avaient la nourriture, ils ont simplement décidé de ne pas la donner. Le 26 avril 1945, l'organisation de l'état-major à Washington télégraphia à Eisenhower leur approbation sur le status de ''Forces Ennemies Désarmées'', pour tous les citoyens allemands. Tout le monde était qualifié d'ennemi. Au 30 avril 1945 il y avait de 2 620 865 prisonniers civiles de plus. L'auteur Giles MacDonogh écrivit qu'au moins 1 500 000 allemands sont morts dans ces camps à cause des mauvais traitements, et de la famine. En contraste, en 1945, la Croix Rouge américaine a dit que 99% des prisonniers de guerre américains, retenus dans des camps allemands avaient survécu et rentreraient bientôt chez eux. J'étais un gardien de l'armée américaine dans un camps de prisonniers allemands, à Hadamar. et j'ai gardé le silence pendant 45 ans, parce qu'on m'a conseillé de ne rien dire et j'aurais eu de sérieux problèmes si je l'avais fait. À suivre

Video Details

Duration: 15 minutes and 21 seconds
Country: United Kingdom
Language: English
License: Dotsub - Standard License
Producer: Dennis Wise
Views: 70
Posted by: didi18 on Jul 20, 2015

L'Allemagne vaincue. Les morts horribles de Joseph et Magda Goebbels, L'Opération Slaughterhouse (Abattoir), et la maltraitance des prisionniers allemands par les Alliés.

Caption and Translate

    Sign In/Register for Dotsub to translate this video.