Watch videos with subtitles in your language, upload your videos, create your own subtitles! Click here to learn more on "how to Dotsub"

Steve Turner, Head of Smart Cities, Manchester City Council

0 (0 Likes / 0 Dislikes)
Steve Turner, Gerand du projet "Villes Intelligentes", Mairie de Manchester. OK, merci beaucoup. Tout d'abord, mettre un Mancunian devant le microphone pour parler de Manchester, c'est une chose dangereuse. Mais je vais eviter de parler de Manchester. Je laisse ca a Paul dans quelques minutes parce que on travaille tres proche avec Siemens. Moi, je vais parler de l'approche de Manchester envers les villes intelligentes. Ce n'est pas forcement la meilleure approche, mais c'est comme on fait des choses a Manchester. Je vais commencer avec une citation de cet homme, Cedric Price. Cedric Price etait un architecte, tres estime. Et il s'est rendu compte tres tot dans le monde des architectes que la technologie serait crucial dans l'avenir et dans les annees soixante, il a dit "Si la technologie etait la reponse, quelle etait la question?" Mais ca pose une bonne question. Lorsqu'on parle des villes intelligentes, on parle de la technologie, de la technologie, de la technologie. Mais souvent on oublie pourquoi on est si branche a la technologie. Ca sert a quoi? Autour du monde, les villes sont presentes avec plusieurs defis et je vais essayer de les cristaliser ici. Et on est tous confronte avec la meme chose dans toutes les villes du monde - la croissance demongraphique et ensuite l'urbanisation enorme de nos villes. Comment peut-on gerer cette croissance et quelle signifiance a-t-elle pour les services de nos villes, pas seulement celles fournies avec les autorites municipales, mais aussi celles fournies par nos partenaires aussi. Comment peut-on repondre aux attentats de nos citoyens? Le changement climatique. L'infrastructure - c'est tres important, et la plupart de notre infrastructure dans la Royaume Unie a ete construite dans le 19me siecle sous la reine Victoria. Et c'est de tres haute qualite. Cependant, nous devons maintenant nous rendre compte qu'elle est maintenant a la fin de sa vie. Comment peut-on, dans une ville qui existe deja, reajuster l'infrastructure de la ville. Et finalement, puisque je travaille pour les autorites municipales, je dois raler un tout petit peu contre le finance. Mais on est subis aux contraintes des finances du secteur publique Comment peut-on faire plus avec moins? Bien sur lorsque cet homme etait Ministre de le Finance, il y avait plus d'argent qui ecoulait. Maintenant, il y en a moins. Je veux maintenant vous montrer toute une gamme de villes differentes et leurs approches aux villes intelligentes. Quelles sont leurs forces et leurs faiblesses. Parce que chaque ville s'approchent d'une maniere differente. New York est tres interessant. Ils se concentrent sur le developpement economique dans leur ville intelligente. Ils ont une initiative qui s'appelle "Made In New York" ou ils essaient de rapprocher le fabricant avec le consumeur Un accent tres fort la de New York. Chicago est tres branche sur "Open Data" (Donnees Ouvertes), par exemple, les capteurs autour des lampadaires, qui attrapent les donnees et les utilisent pour l'analyse et l'analyse predictive, pour informer les autorites ce qui les permets de reagir d'une maniere proactive. Amsterdam, souvent salue en Europe ayant une position tres haut de la gamme des villes intelligentes. Il s'engagent tres fort avec leur communaute d'entreprise et aussi avec leurs organisations academiques. Et ca c'est quelque chose qu'on cherche a imiter a Manchester. Helsinki, sur le dos de Nokia bien sur, ont developper des choses vraiment tres interessant autour de la reformation du secteur publique. Ceux parmi vous qui travaillent dans le gouvernement local comprendront que la reformation du secteur publique est un tres grave probleme en ce moment. Encore une fois, comment faire plus avec moins? Mais d'une maniere intelligente et il y a des choses tres interessant qui sortent de Helsinki. Et surtout de leur agence d'innovation, "Forum Virium". Et Barcelone, qui se sont nommes la premiere ville intelligente du monde. Comme les Catelonians font souvent! Manchester City joue contra Barcelone toute a l'heure.... Mais ils ont mis un accent tres fort sur les reseaux de capteur. Et ici ca devient tres interessant. Donc ils ont place des capteurs dans les poubelles. Pour deux raisons. Barcelone, comme vous savez, se depend fortement sur son secteur touristique. Et une grande partie de cela est la grande quantite de restaurants. Le climat est chaud et quand on melange la chaleur et les dechets alimentaires? Il y a des odeurs nocives. Ceux qui affligent le tourisme. Donc ils ont mis des capteurs dans les poubelles pour indiquer quand la poubelle est remplie. Le camion a ordures est averti et vient directement pour la vider. Tandis que en Angleterre, on sort la poubelle bleue le mercredi, que ce soit remplie ou pas! C'est une maniere plus intelligente de faire les choses. Et puis il y a Rio - une grande affaire. Le IBM, des milliers de gens derriere des bancs d'ecrans dans les vestes blanches... et qui surveillent la circulation etc etc... Et c'est peut-etre bien pour Rio, ils ont recu la coupe du monde, ils vont recevoir les Olympiques... La ville doit etre geree d'une maniere hyper-efficace. Donc ca marche pour Rio, mais c'est pas pour Manchester. Et on arrive ici - le Chine. Le Chine est en train de developper une centaine de villes intelligentes. Et je veux vous donner une impression de ceci. Manchester travaille beaucoup avec le Chine en ce moment pour deux raisons. Peut-etre ca vous semble bizarre que notre ville elargit son empire jusqu'ici! Mais on le fait pour deux raisons. Premierement, on travaille avec plusieurs villes chinoises et leur gouvernements d'etat pour developper des synergies autour des politiques. Les politiques qui permettront les villes intelligentes a se developper. Et deuxiemement pour introduire l'entreprise britannique au marche chinois. Je vais vous donner un gout de leur villes intelligentes et ce sont les masterplans et le design d'une societe d'architectes britannique, BDP. Donc ce ci, c'est une centre de recherche et developpment pour les villes intelligente a Nanshing. Ce ci est une ville avec laquelle nous sommes jumeles. On a travaille sur tout un nouveau quartier commerciale a Wuhan. Et on peut assurer que nos entreprises peuvent beneficier des opportunites ici. En voila Quindao, un autre masterplan de CBD Et Suzhou, ici on trouve une groupe de technologies pour les villes intelligentes. Regardez-moi comment c'est enorme! Et aussi un parc de science ecologique. Encore un parc de science, et il y en a beaucoup... je vous montre ici un tout petit peu. Je veux vous montrer maintenant un petit film. Pour ceux parmi vous qui connaissent Jane Jacobs, elle parlait beaucoup des villes, elle parlait du "ballet de la rue". En voila Sydney dans les annees vingts. Je suis desole que je vous montre des images des tramway ici a Edinbourg! Mais il y a une raison. Parceque Manchester a fait pareil que Sydney. On s'est debarrasse des tramways. Et on a separe nos route avec des trottoirs pour les pietons et les routes pour les vehicules. On s'en foutait des cyclistes! Ce qu'on commence a creer a Manchester maintenant ressemble a ceci, ou on encourage l'ecoulement, le dynamique de la ville, de la rue. Les gens se deplacent avec l'ecoulement du transport et tout est mele Donc c'est une facon tres interessant de voir comment les villes s'evoluent, se changent, pas en silos - et remarquez ca. On parle plus des silos. Vous dites peut-etre que cela ressemble au chaos, mais c'est un chaos organise. En revenant a Manchester, je vais vous donner un example de notre attitude envers les villes intelligentes. "La Maniere de Manchester" "Ceci est Manchester, nous faisons des choses d'une maniere differente ici. Nous reglons nos propres problemes, nous trouvons nos propres solutions, nous le faisons a notre facon." Anthony H Wilson. Ce qu'il dit c'est la maniere dans laquelle on fait choses, c'est propre a nous, peut-etre ce n'est pas forcement la maniere la plus efficace, mais on va certainement pas fair un copier-coller sur une ville intelligente. Et ca c'est tres important parceque si vous voulez connecter avec vos citoyens, vous devez resonner avec eux, avec leurs priorites et leurs problemes. Donc nous avons identifier six blocs: vivre, travailler, jouer, se deplacer, apprendre, organiser...J'explique.... Donc vivre: ou construire nos maisons, reconnaitre les questions intergenerationelles. Travailler: quelles sont les industries de l'avenir et comment peut-on les prevoir, niveau competences. Comment fournir les competences et attirer les talents. Comment retenir ce talent - c'est tres important pour nous a Manchester. Jouer - c'est tres important dans une ville. Qu'est-ce qu'il y a qui va encourager les gens de venir et de s'amuser. Pour nous c'est fondamental du point de vue du sport, mais aussi de la culture. Se deplacer - non seulement dans les parametres de la ville mais aussi les connections avec le monde a l'externe. Apprendre - ici on ne parle pas seulement de nos universites, de nos ecoles, mais le "Univer-city". Comment apprendre des erreurs deja commis pour ameliorer l'avenir. Et finalement, l'organisation - qui concerne les pouvoirs devolus que Manchester a pu obtenir du gouvernement central. Pour nous c'est tres important de creer des budgets selon nos propres priorites. Ceux sont des blocs de construction vitals pour la ville intelligente. Et on a utilise ces blocs autour d'une trentaine de projets. Les blocs jaunes ici sont des quartiers distincts. Paul va parler du projet du "Couloir de Manchester". On a "Airport City" - on a le troisieme plus grand aeroport dans le Royaume Uni et il appartient a la mairie. On a une grande opportunite de faire beaucoup de developpement "Smart City" ici. Ancoats, est une site du patrimoine mondial. Il y a des grands moulins et maintenant enormement de nouveaux appartements la-dedans qui augment l'habitation urbaine. Et Collyhurst qui est toujour le plus haut dans les indices de pauvrete. Et on veut faire quelque chose la-bas parce que ce sont ces communautes qui nous sont cheres si on veut combattre les problemes de pauvrete dans notre ville. Et les blocs mauves au centre concernent nos projets, donc les projets des services nouvelles de la ville sont guides par les donnees. Instrumented City - c'est-a-dire notre structure des capteurs Des projets qui concernent les quartiers, les voisins, les communautes. Et une secteur qui concerne la nouvelle industrie - la fabrication, l'economie numerique, l'impression 3D. Qu'est-ce qu'on va faire avec tout ca? Comment l'inclure dans la ville. Et en bas, cela concerne une agence d'innovation. Comment va-t-on livrer tous ces projets parce que ils appartiennent pas a d'autres villes. Il faut travailler avec Siemens, avec nos universites, avec nos entreprises. Ceci est encore un de nos projets qui concernent la synchronisation des donnees. Il est finance par "Digital Catapult" qui est gere par une de nos entreprises "Future Everything". Il s'agit de regarder 5 ensembles differentes de donnees fournies par les dix projets a Greater Manchester. Donc une gamme enorme de donnees, publiee "Open Source" pour que les gens puissent acceder aux donnees et creer des apps. C'est le meilleur truc qu'on a. "Future Everything" le gere et ca commence aujourd'hui. Il a lieu chaque annee depuis vingt ans. Ici on montre tout ce qui est nouveau, avant-garde que ce soit la musique ou quoique ce soit - il s'agit de l'avenir de la ville, de l'avenir des villes. Donc c'est une piece tres innovative qui a lieu maintenant. Et c'est une vrai promotion des activites de la ville. On fait deux grands projets avec nos autorites de transport - Transport Greater Manchester - qui concernent la collection des donnees. Un s'agit des donnees des incidences dans le reseau de transport Pour qu'on puisse relayer cette information rapidement aux conducteurs et aux passagers et comme ca ils peuvent planner la route la plus effiicace pour eux. Donc si par exemple il y a un accident sur l'autoroute M62, ils peuvent repondre tout de suite. Vous voyez la en bas le modele 3D du Couloir de Manchester. On aime bien faire des modeles 3D parce que c'est une tres bonne methode de s'engager visuellement avec la ville. Je vais pas parler de ca parce que c'est le couloir et Paul va parler de ca plus tard, mais c'est notre grand projet "phare". Je veux finir avec cet image qui vient de Cedric Price. Il voyait la ville comme un oeuf. Doncs les villes anciennes etaient commes des oeufs a la coque, protegees et compartimente. L'interaction avec le monde dehors etait minimale. Apres les villes ressemblaient plutot aux oeufs aux plats, plus fluide, plus d'ecoulement entre le centre et les frontieres. Mais maintenant on ressemble a un oeuf brouille, tout est melange, comme le petit film des tramways a Sydney L'ecoulement des gens, l'ecoulement de l'infrastructure est place l'un sur l'autre sur une matrice. Les villes se developpent une couche sur l'autre et c'est en ce point-ci qu'on est completement different aux villes chinoises. Les villes chinoises sont nouvelles et construites d'un coup. Je vous presente Paul.

Video Details

Duration: 13 minutes and 46 seconds
Country:
Language: English
License: Dotsub - Standard License
Genre: None
Views: 6
Posted by: katyattwood on Jan 11, 2016

Steve Turner, Head of Smart Cities, Manchester City Council

Caption and Translate

    Sign In/Register for Dotsub above to caption this video.